Mon minou et sa copine si coquine…
Publié à 20:37 dans Saisons/Nature

M on gentil minou est si roux, si doux.
O n le caresse avec finesse, délicatesse.
N on ! Un coucou, à ce tout petit filou.

M ais il aime aussi les câlins, du matin,
I l se frotte à mes bottes, c’est mon pote,
N ourri de gros bisous, chaud et si chou.
O n le voit partout, on aperçoit ce bijou,
U n bond sur la table et un son adorable.

E t il miaule dans la piaule, me frôle,
T andis que je batifole… lui, convole.

S ‘il se débarbouille, en deux secondes,
A vec sa bouille si ronde, il vagabonde.

C hère à mon coeur, compère du bonheur,
O n l’admire, elle m’attire et là, je chavire.
P lantée, belle à souhait, elle me reconnaît.
I l faut s’en occuper au quotidien, c’est rien.
N on, ils le valent bien, ils ont mon soutien,
E t si vous les aimez… vous les protégerez.

S i vous le grattez, il ferme les yeux comme une poupée,
I l étire son cou, respire un bon coup, soupire un miaou. 

 

C harmé, protégé, le fauve se love, mon corps, son trésor.
O n voit bien qu’il me surveille. Quoi ? Viens, je sommeille.
Q ue demande son coeur, de la chaleur pour ce séducteur.
U ne nourriture variée, du lait et une friture, s’il vous plaît.
I l monte la garde, surmonte la bagarre, remonte, ça barde.
N ous y voici… et tout l’après-midi, en si bonne compagnie…
E nfin ! Son destin l’a mis entre mes mains, ce petit coquin.

1 commentaire
Avec le temps qui passe !
Publié à 18:32 dans Saisons/Nature

Avec le temps qui passe...A vec le temps qui passe, le grec, ce petit vent m’agace.
V ois, comme il m’enlace… aux abois, la môme rêvasse,
E t m’embrasse généreusement… me masse lentement.
C ‘est mon île, cet espace, mon style, paillasse, je passe.

L e long de la terrasse, la bécasse, efficace, part à la chasse,
E t la chasse, à la paperasse, de face, ce rapace fait surface.

T out ce qui lui plaît… c’est de m’embrouiller, se mélanger,
E t refusant la défaite et abusant de ma tête, il est de Sète.
M êmes caresses, sa tendresse et sa finesse me stressent.
P eau sensible, très disponible, trop paisible et incorrigible,
S ain de corps et d’esprit… enfin, il s’endort, j’en suis ravie.

Q u’il soit titulaire de mon cœur ou locataire en chaleur,
U n amateur, de bonne humeur, l’homme est si songeur,
I l vit sa vie sans souci, et là aussi, je sais ce que je dis.

P rofite, ça s’agite, ensuite dégoupille, elle est cuite, recuite,
A busant du prince charmant, mais là, j’en pince vraiment,
S cintille, brille, ma petite torpille, qui pétille, m’émoustille.
S implement et sagement, mon abonnement est de dix ans,
E t serait renouvelé à l’année, si personne n’y met son nez.

aucun commentaire
C’est l’automne !
Publié à 11:23 dans Saisons/Nature

Automne 

C ‘est l’automne dans les bois et il fait si froid,

E t je chantonne, cela va de soi, à chaque fois.
S ur l’immense tapis de feuilles aussi colorées,
T out en cadence, j’y cueille… un joli bouquet.

Bouquet d'automne

L a mousse est si douce… sur le bas-côté…

A h ! Là voilà qui pousse… sur les rochers…
U n grand champ de fougères, multicolores,
T ellement vivant ! Je préfère, on les adore,
O riginales et spéciales aux tonalités variées,
M ais le soleil a sommeil, il a oublié le réveil…
N uages et ciel bleu, au paysage capricieux,
E t ça impressionne, l’automne s’abandonne.

C'est l'automne

Images par Reine Léa

Un diaporama sur l’automne par Lise Tardif

Les quatre saisons

1 commentaire

Bzzz !

Bzzz !L e voici, le revoilà ! Et déjà que je ne le vois pas !
E
t j’entends de temps en temps son déplacement.

M ême quand on dort, il ne fait aucun effort.
O
ui, oui, mais j’ai aussi une très bonne ouïe.
U
ne seule envie ! C’est se glisser dans le lit,
S
es pattes sur le corps, quand je m’endors.
T
out mon être en frissonne, car ça cartonne.
I
l faut tout enfermer, rester là sans bouger.
Q
uoi que je fasse, je brasse, dans l’espace…
U
ne fois, deux fois, trois fois, mais il y voit !
E
t toute la nuit, j’ai eu droit au même bruit.

Bzzz ?F inalement, la tête… sous la couette,
E n sortant tout juste… le bout du nez,
M algré cela, woah, elle me l’a piqué,
E nfin, d’une volée, je l’ai fait voltiger.
L a “sanguinaire”… a perdu la guerre,
L a moustiquaire… a reçu “son lierre”,
E t moi, une trève au pays des rêves.

 

aucun commentaire
Le muguet
Publié à 12:50 dans Saisons/Nature

Le muguet, si parfumé et fleuri en mai...L e muguet, si parfumé et fleuri en mai,
E st une sorte de fleur… porte-bonheur.

M élange nuancé… de couleurs, de senteur.
U n ange se posait, songeur, sur mon coeur.
G agné, et viens, voilà un brin, dès le matin.
U n sacré ! J’en tiens un grain, c’est certain !
E t… de minette secrète… au poète esthète,
T rompette discrète, on fête l’escarpolette ?

aucun commentaire
La mer déchaînée…
Publié à 12:40 dans Saisons/Nature

L entement, je m’approchais pour la contempler
A
gitée, elle s’ébattait, s’éclatait sur les rochers

M ouvements ondulés, balancements réguliers
E
lle se battait, s’écrasait, sur le sable mouillé
R
itournelle si belle !… Eternelle et Universelle

D échaîné, le vent hurlait à ses côtés, satisfait
E
t de ces flots si salés, le tableau se dessinait
C
es nuances de couleurs, la danse du baigneur
H
a ! Les tonalités de vert… et cette mer d’enfer
A
vec les éclaboussures, voilà une jolie peinture
I
magine l’aquarelle, naturelle… une pastourelle
N
‘oublie pas la grand voile, l’enfant, sur la toile
E
t les coquillages délaissés, la plage en beauté
E
merveillée, emmitouflée, moi, j’ai tout apprécié

1 commentaire
Le vent… turbulent !
Publié à 0:00 dans Saisons/Nature

Le voici, le voilà ! Il va par ici et par là !
E t il tourne, retourne là où je séjourne.

V oulait-il entrer ? Mais je lui ai refusé,
E t toute la nuitée, il n’a fait que souffler.
N i tendresse, ni délicatesse, ni finesse…
T oujours secouée, bercée, je l’attendais,

T andis que la pluie poursuit sans bruit,
U ne mélodie particulière et singulière.
R avie o’ lit, chouette ! Envie de couette ?
B onjour, le vent ! Et joli tour de chant…
U ne forte brise, de partout, il m’envoie…
L a petite bise dans le cou, c’est pour toi !
E t vous l’avez subi, empêchant les sorties.
N otre “ami” s’est enfin calmé, insatisfait,
T emps clair, air populair ‘, quel mystèr ‘!

Diaporama : Vent coquin musical

aucun commentaire
L’hiver
Publié à 7:00 dans Saisons/Nature

Dans cette belle saison si fraîche...

D ans cette belle saison si fraîche… pour les glaçons, c’est la dèche…
E mmitouflés de la tête aux pieds, les après-skis sont très appréciés…
C ar avec la salopette colorée… on est partis pour la fête endiablée…
E t dans Sète bonne humeur, avec bonheur, on y va, tous en chœur…
M ême le Père Noël, assis sur le beau traîneau, me sourit de là-haut…
B ienvenus au Paradis, pour les gentils, et Blanc, comme les enfants…
R egardez la tomber, se balancer, elle joue pour nous, à chat perché !
E n cette soirée bien organisée, la cheminée se remplit de jolis jouets.

J our de l’An, jour chantant ! Magique, magnifique et tout en musique.
A h ! Le baiser enchanté, convoité… Précieux, mon cœur est si joyeux !   
N ouvelle année bien commencée ? et fin d’année, très mal terminée ?
V ive le Réveillon, l’animation, les cotillons, et les bonnes résolutions…
I  nvitation à la galette, chouette ! Et notre nouveau Roi, ce sera Toi ! 
E nfin, c’est la fin ! Déjeuners, dîners, trop bien arrosés, quelle santé !
R entrée chargée, boulot entassé, linge à volonté, on en a bien profité. 

F évrier, congés payés ! Les vacances commencent. Ah, quelle chance !
E t aussi la tradition des crêpes sucrées et parfumées. Je peux goûter ?  
V ois la montagne qui nous gagne, les copains, tous dans le même bain.
R avis de s’apprécier, skier, se reposer, blaguer, rigoler, pour changer !    
I  l ne faut pas oublier Mardi gras, les déguisements, les petits enfants…  
E t le chauffage, à plein régime, et nous, on peut faire un mini régime…     
R emarquez qu’il vaut mieux faire envie que pitié, adieu les bourrelets ! 

Les quatre saisons

aucun commentaire

C ouleur argentée, dorée, endimanchée saupoudrée de rosée fraîchement tombée
H abillés différemment, nous y allons gaiement, tout en sifflotant, tranquillement
A ccompagnés du chant des oiseaux, le soleil, sans vent, est très haut, il fait beau
M agnifique tableau coloré aux tons harmonisés bien mélangés, c’est la fin de l’été
P arfums variés, petite route goudronnée, forêts ratiboisées… tout a été ramassé
I mpossible n’est pas français et disponible on l’était et impassible, on l’est resté
G ardons un bon souvenir de cette journée de plaisir, on va partir… Quel soupir
N ature, nature, tu es si pure ! Mets ton armure, le temps soignera tes blessures
O uverture et Aventure ! Tu as si fière allure, Dame Nature et Trop Belle Créature
N ous arrivons en carioca à La Salvetat, village sympa où le fromage guide ses pas
S itué dans la ruelle, un restaurant, très charmant, nous attend… et nous appelle

C hangement de décor, nous rencontrons Victor et son plan secret qui vaut de l’or
E t après le délicieux déjeuner à “La Commanderie“, nous voici donc repartis, ravis
P artout, il y en avait, des rouges tâchetés, orangés, mais ils étaient tous mauvais
E t caché sous l’épais tapis de feuilles colorées et branches cassées, “il” l’a repéré
S eul, abandonné dans l’immense forêt ensoleillée, un cèpe reposait, il l’a réveillé

C haleureusement, la petite rivière toujours si régulière, descend vers la clairière
O ù la détente et l’andante de sa sérénade enchantent la balade… Quelle galante
U ne palette de douceur-chaleur et deux brochettes de bonheur-bonne humeur
L e poète a dit : pas de cueillette, pas d’omelette, et la couette est plus discrète
E t à la nuit tombée, tout redevient secret, le soleil couché, la lune prend le relais
M atin brumeux, j’ouvre enfin les yeux, au lac de la Raviège, on soutient un siège
E t nous voilà, cahin, caha, chemin faisant vers la Fête des Vendanges à Ouveilhan
L e vide grenier, le grand marché, les groupes folkloriques animaient en musique
L e fifre, les hautbois, les harmonies d’ici étaient de la partie… et Mon Lapin aussi
E t après la vision, l’apparition, on est allé chacun de son côté avec son bien aimé
S urtout, ne sois pas jaloux, Beau Matou car on s’entend vraiment bien sur tout

Voir aussi : Mon Lapinou

Restaurant « La Commanderie »

1 commentaire
L’automne
Publié à 0:00 dans Saisons/Nature

Ces jolies tonalités de couleurs mélangées… C'est l'automne que j'affectionne.

S  ilence ! Vous avez la chance d’être encore en vacances…
E  t moi, je suis retournée au travail et le soir au bercail… 
P  etit enfant, parent, enseignant, la rentrée vous attend…
T  u as les fournitures, monte en voiture… Une signature !
E  t un petit bisou, dernier coucou, quel filou, il est chou !
M  aternelle, garderie, c’est la ritournelle des tout petit…
B  onjour ! Le primaire puis le collège, le lycée, la faculté…
R  ange ton téléphone… C’est l’automne que j’affectionne.  
E
  t je frissonne car le vent tourbillonne et je papillonne…

O  n admire ces jolies tonalités de couleurs mélangées…
C  èpes, coulemelles n’ont pas la vie belle… ni éternelle…
T  ous ces bouquets de saveur, d’odeur… et de senteur…
O  n oublie vite que l’on est au paradis, sans aucun souci.
B  rise par ici, soleil par là… tapis de feuilles colorées…
R  ivière enchantée, forêt envoûtée et… décor velouté…
E  t ce magnifique paysage reste magique et idyllique !!!

N  otez la Toussaint, pensez aux personnes décédées.
O  n suit le chemin… Le cimetière, derrière la sapinière.   
V  oici aussi l’Armistice, le «Service», vers les édifices…
E  t Sainte Cécile, l’Harmonie rempile, c’est très facile !
M  oment très émouvant, touchant… et bouleversant !  
B  ienvenus au Théâtre Molière, tous en pleine lumière…     
R  endez-vous pour Sète Manifestation. La Prestation !   
E  t nous avons carte blanche… Eh, oui, c’est dimanche !

Les quatre saisons

aucun commentaire