Devant cette jeune mariée parée de sa magnifique toilette,
Un fantôme blanc s’est lové au sommet de la montagnette.
L’immensité du ciel si azuré nous rend tellement heureux !
L’adorable petite chaleur réchauffe nos coeurs langoureux.

Ballerine en beauté, Dame neige danse son premier ballet,
Acoquine sa destinée en arpège pour ce joli menuet étoilé.
Dauphine appréciée étalant son beau manteau à nos pieds,
Clandestine estimée virevoltant au gré de ce vent endiablé.

Le Roi Soleil, maître des lieux, brille de mille feux, radieux.
Ces nuages en forme de moutons annonçant le couvre-feu,
Souhaitent eux aussi, être bercés par ce courant d’air frais.
Mais rien ni personne ne doit gâcher cette agréable soirée.

Des ruelles toujours animées pleines d’échoppes illuminées,
Toutes les maisonnettes décorées, la cheminée en activité.
Quand la nuit descend enfin dans les cours ou petits jardins,
Les bambins si malins attendent au pied du splendide sapin.

Pendant cet instant voyagent les jeunes rennes en traîneau
Et s’envolent en plein ciel pour la distribution des cadeaux.
Poursuivant sa bonne étoile et au moment de la pleine lune,
Le voilà gaiement, vêtu en rouge et blanc qui cherche fortune.

Ce Père Noël nostalgique, sympathique, connaît la musique.
En bottes noires, costume classique, sa hotte reste magique.
Portant ses lunettes sur le bout du nez, son sourire amusé,
Ce Monsieur resplendissant de bonheur reste très distingué.

En son paradis enchanteur règne toujours la bonne humeur.
Il est souvent en compagnie de ses joyeux lutins si farceurs.
Notre personnage discret de contes de fées demeure secret.
Papa Noël, tous nos meilleurs vœux et une heureuse année.

Père Noël et bonhomme de neige

aucun commentaire

Imaginez ce magnifique village, ce paysage nous rappelle qu’on tourne la page. Les branches des arbres pliant sous le poids de la neige fraîchement tombée, et le clocher de l’église murmurant sans trêve que c’est enfin la fin de nos rêves. Tandis que le vent glacé soufflait et tourbillonnait pour tout balayer et nettoyer. Avec tous ces magasins variés si illuminés, il ne manquait plus que notre cheminée. Il va passer pour nous saluer… aussi nous souhaiter une bonne et heureuse année. Tout vêtu de rouge et blanc, il se promène tout seul, par là-bas, tout simplement !  Une immense forêt remplie d’épicéas nous appelle pour une promenade en raquettes. Noyés sous la poudre blanche, nos skis filent sur la poudreuse comme une danseuse, et cette neige si onctueuse scintille en tout petit diamants tout en nous envoûtant. Faiblement la petite rivière coulait, en caressant, à chaque instant, les galets usés. Observant ce joli tableau, et de tout là-haut, il nous souriait en disant : “Ho, ho, ho” ! Il prenait la poudre d’escampette, nous laissant derrière comme des marionnettes. Si vous fermez les yeux, vous l’apercevrez normalement monter vers d’autres cieux.

1 commentaire
Que la montagne est belle !
Publié à 16:25 dans Jolis flocons de neige

Grignoter, s’amuser, tout partager… En bonne compagnie, sans aucun souci, tout est permis...

Q  ue la montagne est belle mais la neige n’est pas éternelle.
U  ne nuitée, 1er janvier, Sète Dame est arrivée, on l’attendait.
E  lle est tombée doucement, s’est installée progressivement.

L  à voilà qui étale son beau manteau blanc à nos pieds.
A  h, l’apparition, on est en admiration, c’est l’attraction.

M  erci, mon petit Papa Noël, elle descend tout droit du ciel.
O  bservant la situation, on est tous ravis de cette attention.
N  otez l’anecdote, sa hotte a désempli mais lui, il a râjeuni.
T  oute l’année, de sa maisonnée, il surveille les cheminées,
A  ccompagné de petits enfants, par la pensée il est présent.
G  énérosité et disponibilité, liberté, respect, surtout l’amitié.
N  ous l’imaginons chacun à notre façon et là, il nous répond
E  n gesticulant, en souriant, il nous fait voir ses belles dents.

E  t la fête pouvait commencer, en tête, j’y étais,
S  ki de fonds, raquettes, j’ai mal aux gambettes
T  ennis de table, belote, tarot, rami, entre amis.

B  oire les perroquets, grignoter, s’amuser, tout partager,
E  n bonne compagnie, sans aucun souci, tout est permis.
L  es balades à pieds nous ont bien ravigotés, on a rigolé.
L  ’heureuse année vient de débuter… en toute simplicité.
E  t l’amitié, le respect et ma liberté seront très appréciés.

aucun commentaire
Mains à faire des gaufres…
Publié à 10:32 dans Jolis flocons de neige

M  ais oui, je te le dis, elle a des mains à faire des gaufres, ici.
A  h bon, c’est aussi son surnom, oui, c’est la fille du pâtissier.
I  l faudra s’habituer, si on veut la garder… tu parles d’une offre.
N  on, non, je ne suis pas fada à moitié, j’ai un caractère entier.
S  i tu veux tout savoir sans rien payer, faisons la foir’organisée.

A  qui tu causes, elle en tient une sacrée dose, en plus, elle ose.

F  inalement, on l’aime énormément, on l’ador’, elle vaut de l’or.
A  vec ses acrostiches, ses ma biche, sa musique est magique.
I  l faut avouer, qu’ il faut se la supporter, à longueur de journée.
R  ieuse, rêveuse, râleuse et elle joue pour gagner, ça, c’est vrai.
E  lle a un bon destin entre ses mains, les gaufres, je te les offre.

D  ès le matin, elle repart en train et rapporte son gagne-pain.
E  lle boss’, il y a un os, les vacances, tout le monde y pense.
S  ’il vous plaît, revenez, je vous laisserai gagner si vous voulez.

G  énéralement toujours de bonne humeur, elle a bon coeur.
A  vec son esprit imaginatif et si fertile, elle fait fureur, en ville.
U  ne fois qu’elle dort, sa batterie est au point mort, l’accord.
F  inal, parfait, c’est normal, on le sait, et toutes ses activités.
R  egardez là, déchaînée, me mettre la pâtée, au rami, aussi.
E  t pétanque, pêche, ping pong et elle est canon, non de non.
S  ur ces bonnes paroles prononcées, j’envoie de gros baisers.

aucun commentaire
Voyage aux pays des rêves blancs !
Publié à 10:17 dans Jolis flocons de neige

I  maginez ce magnifique village, ce paysage nous rappelle qu’on tourne la page
L  es branches des arbres pliant sous le poids de cette neige fraîchement tombée

E  t le clocher de l’église, murmurant sans trêve que c’est enfin, la fin de nos rêves
T  andis que le vent glacé soufflait et tourbillonnait… pour tout balayer et nettoyer
A  vec tous ces magasins variés, illuminés, il ne manquait plus que notre cheminée
I  l va passer pour nous saluer, aussi nous souhaiter une bonne et heureuse année
T  out vêtu de rouge et blanc, il se promène, tout seul, par là-bas, tout simplement

U  ne immense forêt remplie d’épicéas nous appelle pour une promenade en raquettes
N  oyés sous la poudre blanche, nos skis filent sur la poudreuse comme une danseuse
E  t cette neige si onctueuse, scintille en tout petit diamants… tout en nous envoutant

F  aiblement, la petite rivière coulait, en caressant, à chaque instant, les galets usés
O  bservant le joli tableau et de tout là-haut, il nous souriait en disant : ” ho, ho, ho ” !
I  l prenait la poudre d’escampette en nous laissant derrière comme des marionnettes
S  i vous fermez les yeux, vous l’apercevez normalement monter vers d’autres cieux.   

Diaporamas :

aucun commentaire
Les chalets Saint-Hugues
Publié à 10:05 dans Jolis flocons de neige

L  ’histoire de nos vacances commence par une foire, organisée, s’il vous plaît
E  t notre arrivée aux chalets où nous étions tous gelés, frigorifiés et congelés,
S  uivie de l’alarme incendie, le bus et ses petits soucis, nous étions tous ravis.

C  ’est une bonne équipe que nous formions, nous avions la même passion.
H  a ! Super Robert, notre expert, Thierry, lui aussi, mais surtout pour le ski.
A  vec Fanfan, Maryse, Marie, on a bien ri et le Père Bernard un peu à l’écart.
L  e duo Jo-Véro, toujours cul et chemise mais ça vaut bien une grosse bise.
E  t toutes nos parties de tarot bien animées où je m’appliquais et j’en rêvais.
T  oujours les bons plans, on m’appelait fréquemment et je gagnais souvent.
S  urtout le Roi de Pique, car moi, j’ai ma tactique, et qui s’y frotte, s’y pique.

S  ourions, c’est le réveillon, l’animation, les cotillons, l’évasion et la tentation.
A  rmand et son acrostiche ! Eh, oui, ma biche, ici, on n’est plus à la corniche !
I  l fallait bien se surpasser, pour fêter la nouvelle année qui allait commencer.
N  otant que le chef d’orchestre a goûté, apprécié et digéré… la téquila frappée
T  andis que nous nous amusions, la neige nous tombait dessus à gros flocons.   

H  a, nos belles vacances d’hiver et vivement que l’on recommence à la mer.
U  ne semaine, juin, une en septembre, avec des musiciens pour les anciens.
G  agnons ce défi déguisé en pari, et nous aurons la belle vie, ici, au Paradis.
U  ne bonne partie de pétanque, de ping pong, randonnées et musique variée ;
E  t tarot, rami, perroquets, activités, tout à volonté ; Enfin, on peut s’éclater.
S  i seulement c’était vrai. A la retraite, moi ? mais je compte bien en profiter.

aucun commentaire

S  i vous souhaitez passer de bonnes fêtes sans se casser la nénette, venez à Sète.
A  vec un bon petit réveillon, à foison de cotillons, une super animation. Tiens donc !
I  nscrivez-vous à la mairie, sans aucun souci, vous en reviendrez tous, ravis au lit.
N  otre centre situé au coeur de l’Isère, regroupe tous ses compères  en une tanière.
T  out ce charmant hameau est à plus de 800 mètres d’altitude !  On en a l’habitude !

P  our bien commencer la fête, et voilà qu’on se gèle les “cacahuètes” ! Ah, chouette !
I  l y a eu aussi l’alarme incendie en pleine nuit, qui a donné de la voix. Qué chichois !
E  t pour compléter le trio, le car s’est escané et le gasoil était gelé. Vite, à la navette !
R  egardez ce magnifique petit village où l’on tourne, tous les jours, une nouvelle page.
R  emontées mécaniques, commerces variés, tout y est illuminé, de la tête aux pieds.
E  t crêperies, pâtisseries, pharmacie, fromagerie sont elles aussi toujours si remplies.

D  u ski de piste au ski de fonds en passant par les raquettes, on est sur les jambettes,
E  t pour la belote, le tarot, le rami, bé, es maï aqui, éh oui et un grand merci pour la pli.

C  oin cheminée en activité, déjeuner varié et à volonté, personnel très attentionné.
H  a ! Ambiance bon enfant, animateurs avenants et souriants, ici, tout est plaisant.
A  u réveillon, foie gras, saumon, chevreuil, délices du berger et assiette gourmande.
R  ouge, blanc, trou normand, champagne, café, téquila frappée trop bien appréciée.
T  ôt, dans le petit matin, c’est la fameuse soupe à l’oignon, qui a fait son apparition.
R  avis, nous flânons, au marché de Voiron et visitons, aussi, la ville de Chambéry.
E  t sur la place, la belle fontaine des éléphants, très connue ! c’est : “les 4 sans Q”.
U  n feu d’artifices, une jolie retraite aux flambeaux, du vin chaud, et hop, au dodo.
S  i vous l’appréciez, la liqueur jaune et verte est fabriquée de plantes de montagne,
E  n 1605, âgée, de 400 ans, cette Dame est toujours dans le vent, elle nous gagne.

S  i vous voulez tout savoir sans rien dépenser, il fallait quand même se déplacer.
E  t nous, à Sète, pour animer une fête, on a les tindels, la caramotte et la bobote.
T  oute cette semaine s’est super bien déroulée, rien de cassé, on s’est bien amusé.
E  t la neige, pacifique, magique, continue d’étaler son manteau blanc à nos pieds.

aucun commentaire