M adame Cassan… harpiste “admirable”
A vis ! des cours Adultes fut responsable
D ans l’immence hall… du conservatoire
A ttend tranquillement… le Préparatoire
M ines réjouies… avec “Mozart”… qui nous sourit
E t nous voici dans la classe, sur une chaise, assis.

C roche, double, noire et en avant la dictée
A u fur et à mesure que le piano continue
S ur le tableau noir, nous n’y voyons plus
S top !… Elle ne va pas tarder à  craquer
A h !… Vivement la pause et le petit café
N on, le temps perdu ne sera jamais rattrapé

aucun commentaire
Joyeux anniversaire, Madame Cassan
Publié à 17:51 dans Souvenirs, souvenirs...

R eposant ! Ce calme, dans la maison endormie
O ù s’éveille le soleil, sur les arbres aussi fleuris
S oufflant un petit vent, dans le ciel sans nuage
E ssentiel pour éclairer ce merveilleux paysage

M atinée magnifique ! Pleine de bonne volonté
A rrivant de bonne heure, encore mal réveillée
R êvant de notes de musique, d’accords parfaits
I maginant tous les élèves, calmes pour pianoter
E t ses classes de solfège, toutes indisciplinées 

C hut ! Aujourd’hui est un grand événement
A l’occasion… de mes “2 fois 30 printemps”
S ur ces paroles prononcées et baisers échangés
S avourons champagne et gâteaux, bien mérités
A l’instant même où je compose votre acrostiche
N os meilleurs souhaits vous accompagnent, ma biche

aucun commentaire
Véro, à quoi tu penses ?
Publié à 17:32 dans Souvenirs, souvenirs...

V oilà, dormant tranquillement sur le bureau blanc
E n oubliant là, totalement, le boulot pour l’instant
R emaquillant, cet acrostiche improvisé
O h ! Imaginant, ma biche, mille pensées
N on seulement… je pense à autre chose
I mprovisant des vers, je fais de la prose
Q uand je regarde les nuages dans le ciel
U ne fois de plus… il y fait toujours soleil 
E n avant la musique, et mon doux réveil

aucun commentaire
Diabolos
Publié à 17:08 dans Souvenirs, souvenirs...

D iabolo, mon petit bolo et mon gros bébé
I ndépendants, vous menez votre petite vie
A ffalés… sur le beau canapé doré et fleuri
B izarrement couchés, sans le moindre souci
O u vous chamaillant… sur l’herbe coupée
L orsqu’on vous appelle… un seul cri suffit
O ubliant tout pour une promenade à pieds
S uivi d’un bon repas, de gros bisous aussi.

aucun commentaire
Maîtresse - Amant
Publié à 16:52 dans Souvenirs, souvenirs...

M aîtrisant la situation… avec courage
A imant ton corps… si fort et avec rage
I ncrusté en moi… comme un tatouage
T endrement enlacés, deux coquillages
R ecevant l’eau salée, du bord de plage
E merveillée par ce beau livre d’images
S ur lequel s’écrit chaque jour une page
S ensuelle… autour de ce joli paysage
E xceptionnelle, ce n’est pas un mirage

A ssociés comme deux complices
M agouillant à l’insu de la police
A rrivant à faire la pluie et le beau temps
N on sans quelque mal de temps en temps
T out à notre honneur… pour le moment

aucun commentaire
Grenouille
Publié à 0:00 dans Souvenirs, souvenirs...

G rignottant toute la journée, tranquillement
R
épondant au téléphone… très aimablement
E
coutant son interlocuteur aussi patiemment
N
otant tout et partout… bien machinalement
O
ubliant le principal, normal ! Evidemment
U
nique… pour son caractère adorable
I
rrésistible… par son rire “aquatique”
L
a main sur le coeur, toujours serviable
L
‘autre bonheur, en bossant en musique
E
t en avant la G.S… et voici Véronique

G igotant… à longueur de journée
R êvant aux vacances tant désirées
E spérant apprécier le calme convoité
N ourrissant sa soif de bonne volonté
O ptimiste par son attitude branchée
U tilisant… toutes ses bonnes pensées
I gnorant encore ce qui va se décider
L ibérant sa timidité et son agressivité
L orsqu’elle en a besoin pour se défouler
E coutant sa conscience pour la guider.

aucun commentaire
Le “Docteur” et la “Cousine”…
Publié à 14:13 dans Souvenirs, souvenirs...

éritable histoire d’amour, idyllique et platonique,
E ntre le “beau Paul” et la sympathique Véronique.
R egardant au hasard, assise au comptoir du buffet de la gar’,
O ubliant mes rencards, mes yeux croisèrent son joli regard
N ‘osant toujours pas l’aborder, je ne faisais que le reluquer
I maginant ce qui pouvait, une fois dans le train, nous arriver
Q ui aurait cru, qu’un vendredi, je me serais aussi vite trahie
U ne fois la conversation engagée, je ne pouvais plus reculer
E t au fil du temps, une tendre complicité nous a rapprochés 

V oilà tout ce qu’il m’arrive, je débarque de l’autre rive
E t j’en oublie mon bel âge, je refuse de tourner la page
R egrettant le bon vieux temps, où sont-ils mes vingt ans
O ù se cache t’il, finalement, mon beau prince charmant
N ostalgique, je me nourrie de musique, jolie et magique
I mprovisant l’acrostiche… je suis accro de lui, ma biche
Q ui comprend mes sentiments, le printemps est tentant
U n coeur dérive, un esprit chavire, où est la bonne rive
E t le bonheur décolle et s’envole avec ces belles paroles.

V oilà que je suis toute chose, car il vient de m’arriver une belle chose ! J’ose ? Tant pis !
E nivrante, époustouflante ! C’est mon imagination ? Une apparition ? Une vision ? oui ?
R éelle et concrète ! Quelle joie ! Quel bonheur ! Le beau Docteur et à mon heure, aussi !
O h, oh, Docteur ! Grand sourire complice ; Me voilà dans ses bras pour les petites bises.
N ullement surpris, il a quand même bien maigri mais… il est toujours ausi gentil et joli…
I nvitant la cousine en sa galante compagnie, tout simplement, il est mon copain si coquin
Q uelle émotion-tentation, mon coeur battait la chamade, mes mains partaient en balade
U ne fois encor’, on s’était retrouvé, je savourais ce moment si charmant, avec une bière
E t comme on peut le constater, je n’ai pas changé, moi non plus  je ne suis pas rancunière

aucun commentaire
Sophie et Magali
Publié à 13:41 dans Souvenirs, souvenirs...

S i vous saviez combien je pense beaucoup à vous
O h ! Cela fait du bien d’être enfin dans son igloo
P ouvoir dormir en travers, dans un lit douillet
H a ! La couverture, la fenêtre fermée et la télé
I maginez mon doux réveil avec déjeuner varié
E t la belle vie, repas tranquilles, balade à moto

M aintenant, je vais à Lyon chez une amie
A dormir en caravane… dans un grand lit
G énial, il fait beau, le temps est magnifique
A vec promenade à pied, de la belle musique
L orgnant les ados… savourant des beignets
I nvitation aux rires, vous êtes mes invitées.

aucun commentaire
Pierre, à la retraite !
Publié à 13:12 dans Souvenirs, souvenirs...

V oici venu le temps de graver ce moment merveilleux
E n cette magnifique journée de printemps généreux
R eçois toute mon amitié sacrée et tous mes bons voeux
O ù se mélangent complicité, sincérité, tendres adieux
N ous te souhaitons bien des choses à travers cette prose
I maginant ce petit acrostiche, à ton intention, ma biche
Q ue cette carte décorée de muguet t’apporte le bonheur
U n joyeux anniversaire, dans l’air, par ton ex secrétair ‘
E t une retraite très paisible auprès d’une épouse sensible.

aucun commentaire
Partie de pêche
Publié à 13:04 dans Souvenirs, souvenirs...

P ar cette magnifique matinée, très ensoleillée
A rrivant de bonne heure, encore mal réveillé
R avi, tenue sportive… plein de bonne volonté
T entant… une pêche miraculeuse… appréciée
I nstallé au pied d’un arbre avec sa bien-aimée
E t cherchant de l’ombre pour mieux se reposer

D es cannes à pêches calées au bord de la rivière, isolées
E t il attend patiemment en dégustant sa bière, son café

P leinement satisfait par cette très agréable journée
E n écoutant le vent… la bonne humeur a continué
C ar longuement, il embrasse tendrement son adorée
H a ! La félicitant du délicieux pique-nique organisé
E t pour cette partie de pêche qui s’est bien terminée.

aucun commentaire