Le bonheur
Publié à 16:20 dans Amour/Sentiments

 

L e Bonheur se lit dans notre coeur
E t dans les yeux pour d’autres cieux

B ienvenu, mon cher porte bonheur
O ù dans Mon Paradis je te languis
N ‘oublie pas ma bonne petite étoile
H a oui ! Je mets souvent les voiles
E t telle l’araignée, je tisse ma toile
U n visage illuminé, plein de gaieté
R avie o’lit sans souci, je vis ma vie

aucun commentaire
L’Amitié, c’est sacré…
Publié à 16:31 dans Amour/Sentiments

L à voici, là voilà qui nous ouvre tout grand les bras

A vec son allure masculine, elle a une bonne mine
M iss en pantalon et coiffée comme un petit garçon
I magination débordante, un “poisson” qui chante
T oujours de bonne humeur et un très grand coeur
I l ne lui en faut pas davantage, vu son grand âge
E lle est ravie et la Belle Vie sans souci, lui réussit

C ‘est avec les “bons copains” que je vis mon destin

E t surtout Mon Lapin, je vais m’en faire un festin
S a gaieté, sa complicité ; son amitié m’a touchée
T oujours dans le vent, ils sont tous si charmants

S olidaires les uns des autres, ce sont mes apôtres
A vec notre caractère entier et nos activités variées
C hacun ouvre sa porte, du bien-être ils m’apportent
R egardez ce clan, le Clan des Musiciens, tiens tiens
E t je les remercie, ici, de m’accorder leur sympathie

aucun commentaire
Prendre le temps…
Publié à 15:00 dans Amour/Sentiments

P rendre le temps d’aimer, sans compter
R ire, c’est la musique de l’âme, la gaieté
E t pleurer, signe d’un grand coeur en or
N ourrir son savoir, par le temps de lire
D
écouter aussi, la force de l’intelligence
R êver, souffle de bonheur et de candeur
E t de penser, très belle clef de la réussite

L e temps de jouer, fraîcheur de l’enfance
E t vivre, qui passe vite, même trop vite

T out cela est le secret d’une jeunesse
E ternelle, et qui s’enfuit à tire d’ailes
M ais qui ne reviendra jamais, jamais
P our vraiment en profiter, il faut oser
S urtout que le temps nous est compté

aucun commentaire
La joie de vivre
Publié à 0:00 dans Amour/Sentiments

L à voici et là voilà ! Heureuse et radieuse ! 
A vec sa bonne tête, elle s’adonne à la fête.

J ouer avec sa pena… Allez ! On y va !
O ù sont Cul et Chemise ? Grosse bise !
I ls nous suivent en Twingo, trop beau !
E t on les surveille, il est dur d’oreille !

D u moment qu’ils sont dans le mouvement,
E n suivant le courant, qu’ils sont charmants !

V ivre la vie qu’on a choisie, sans souci…
I maginez, le pied ! Je peux m’en aller !
V éro et son Carioca, hé ho, voilà la pizza…
R endez-vous ici, là, Gaby est très sympa…
E n musique, c’est magique et magnifique.

aucun commentaire
Mes amours secrètes dévoilées
Publié à 18:00 dans Amour/Sentiments

M on bel amour, je te souhaite bien le bonjour
E t pour l’humour, la minette l’a… chaque jour
S ans abat-jour, les paillettes valent le détour

A languie, dans des draps de soie
M on corps glisse, entre tes doigts
O h, oui ! La voilà… et je l’aperçois
U n trésor et hisse, ma proie à moi
R ieuse, amoureuse et plantureuse
S on coeur est en or, moi, je l’ador’

S usurrant tendrement des mots si doux, dans le vent
E n aspirant doucement la peau du cou, en frémissant
C aressant ce sein dévoilé, faisant le plein de baisers
R egard indiscret… Trop tard ! Il s’est caché, intimidé
E t la courbe des reins, ça le retourne, ça c’est certain
T out frissonne, je me donne, m’abandonne en amazone
E t les jolis yeux fermés, la chansonnette est poussée
S ourir’ coquin, soupir clandestin, j’en perds mon latin

D ans son bel écrin de satin, le traversin en main
E t visage enfantin, vit Arlequin et son baisemain
V êtue en petite tenue, dodue sans sous-entendu
O riginale, la cigale, sans souci comme la fourmi
I l aime son confort, et le réconfort, après l’effort
L ‘après-midi, aussi, en soirée, il se laisse butiner
E n abeille très organisée, la Merveille dégoulinait
E t tout ce miel si parfumé, au ciel, on y a grimpé
S ur le pétale doré, enlacés, l’escale est terminée

Cet acrostiche a reçu une “mention spéciale” au
concours Poésiades 2009 de l’Institut Académique
de Littérature Francophone à Bayonne (64).

aucun commentaire

J ‘aime nos baisers échangés
E t surtout ceux que j’ai volés

T outes ces petites caresses
A ccompagnées de tendresse
I ndiscrètes… et si  secrètes
M ême aussi le gentil câlin
E t le gros bisou du matin

J ‘aime sentir ton corps
E mmitouflé comme un trésor

T andis que je sommeille
A h ! Quand tu me pénètres
D u plus profond de mon être
O n soupire ; Oh ! Merveille
R avie que l’on se désire tant
E nvie d’un bon plaisir d’antan

A ffectueux, caressant ces bons moments

L a gentillesse n’a d’égale que sa jeunesse
A vec ce coquin secret, le jardin est partagé

F aire l’Amour endiablé est mon premier plaisir
O u un autre désir, dans tes bras, m’endormir
L e sein dévoilé, coussin froissé, béguin caché
I maginez les pensées… le destin me tend sa main
E t le bonheur est ainsi fait, la douleur s’en est allée

aucun commentaire

L e petit oiseau a un joli nid
E
t ici, au chaud, il a grandi

P our sa belle, il bat de l’aile
E t le zèle, c’est la bagatelle
T out pêle-mêle et naturelle
I nfidèle demoiselle, modèle
T u excelles et m’interpelles

O iseau, de mon coeur
I magine, ce bonheur
S i beau… et si rêveur
E xamine, ma douleur
A h, cadeau en chaleur
U ne routine, dragueur

D u bout des lèvres… un poutou
E t je bouts de fièvre, de partout

T out mon corps, en frissonne
O ù à tort, là, on s’abandonne
U n long effort et il chantonne
T out Nestor, que je bichonne
E t bon, d’accord, je pouponne
S urtout dehors, il bourgeonne

L es yeux dans les yeux
E t la main dans la main
S oucieux du lendemain

C aresses et tendresse
O gresse, née tigresse
U niverselle et si belle
L ‘éternelle ritournelle
E nchanteresse, ivresse
U ne adresse, la sagesse
R ebelle est ma donzelle
S entinelle, allez en selle

aucun commentaire
Je “ponds” toute la journée !
Publié à 8:39 dans Amour/Sentiments

Je ponds toute la journée !

J e “ponds” toute la journée, c’est vrai
E t c’est un régal, un festival… Normal

P arler de l’Amour et de l’Amitié sacrée
O u évoquer ses sentiments, carrément
N ul ne peut m’en empêcher, c’est ancré
D écrit comme une thérapie, une envie
S oudaine, sereine, je suis la châtelaine 

T ant de choses à dire et à décrire
O h, j’ai de l’imagination, sans rire
U ne belle passion, je dois le dire
T ous les sujets cités ont démontré
E ntre autre, que la vie est si jolie

L a croquer à pleines dents, vraiment
A chaque instant et à tout moment

La croquer à pleines dents...

J olie comme un coeur rempli de bonheur et de douceur
O ù la brise m’envoie une bise, pour moi, cela va de soi
U n bisou, en suspens… et dans le cou, à nos dépends
R ire et sourire discrets, c’est ça la beauté et moi, je l’ai
N on, endormie, cachée au creux de son petit nid douillet
E t si vous l’avez trouvée, partagez-la en toute simplicité
E nfin, pensez à ne jamais dévoiler… votre jardin secret.

Jolie comme un coeur

aucun commentaire
Le dédale de mes amours
Publié à 12:24 dans Amour/Sentiments

L e dédale de mes amours est assez compliqué,  je l’admets,
E t ça ne dure pas plus de dix ans avec les princes charmants.

D ans les contes de fées, c’est toujours parfait, bien orchestré,
E t ils s’aiment et vivent heureux, avec l’air toujours joyeux.
D ans la vie, ce n’est pas ainsi, le mari, les soucis, les envies…
A vec ce proverbe, tout nouveau, tout beau, c’est trop chaud…
L e bercail, le travail et en décodé, la maison, le boulot, bon !
E t toute la semaine, même rengaine, ça me fait de la peine.

D epuis huit ans, je n’ai que de bons moments, pratiquement,
E t une belle vie, aussi, je fais ce qu’il me plaît et sans regret.

M es enfants sont tous partis, mes vingt ans ont suivi, aussi,
E t je batifole, comme une folle, au gré du vent qui s’envole.
S ouvenir lointain, avenir certain et courir sur le bon chemin.

A vec mes activités assez variées, j’essaye de m’extérioriser,
M ais je n’ai pas toujours osé, en veille, ma timidité cachée…
O ù que j’aille, elle me tenaille jusqu’au fond des entrailles,
U ne fois dans le bain, le train train quotidien et mon destin.
R êve sans fête, rêve de poète ?  Il ne faut pas s’y aventurer,
S entir le plaisir, dominer son désir,  puis se laisser partir…

aucun commentaire
La première fois…
Publié à 15:00 dans Amour/Sentiments

V oici le temps de graver ce merveilleux moment
E n été, mon regard te déshabilla très rapidement
R ecevant un choc, le coup de foudre, évidemment
O h, voilà, je suis tombée amoureuse, simplement
N aturelle, je t’ai tout de suite branché, intéressée
I ntriguée par ton calme, tes idées, tu me plaisais.
Q uoi de plus magnifique ? aurait pû nous arriver
U ne fois que tu as cédé à la curiosité, je succombais
E n s’offrant l’un à l’autre en guise de profonde amitié

aucun commentaire