L es musiciens de Rivesaltes, on fait une halte ?
E n effet, à Saleilles, mes oreilles s’émerveillent,
S uivant un répertoire varié, l’auditoire appréciait.

M enés à la baguette avec maestria,
U n chef sympa, Marcel Clavaguera
S ecret et esthète pour faire la fiesta.
I l débute ce concert par un morceau d’enfer,
C omposition… et appellation, de l’Harmonie.
I l entraîne l’Arche, Saint Louis Blues Marche.
E lle, la Tourterelle si bien jouée, me fait rêver.
N otez cette polka pour piccolo, c’est si beau,
S uivi d’African Symphonie, si vivant et si joli.

D es percusions entrent en action… Attention !
E t Bugler’s Holliday, les trompettes, ça y allait.

R egardez-les, la justesse, la finesse, tout y était.
I maginez Le moment de Noël, un instant solennel.
V enez danser, Les Vagues du Danube, quel tube !
E t recevez les Bons baisers de Russie, ici, aussi…
S ur l’air des Danses hongroises, on s’apprivoise.
A llez ! La Valse de l’Empereur, que du bonheur.
L ‘entrée des Artistes, mais ils sont déjà en piste.
T out en folie, c’est ainsi, vive Offenbach à Paris.
E ntend, c’est la tradition du Jour de l’An d’antan,
S acrée, la Marche de Radetzky, toujours si jolie.

Vous les retrouverez :

  • le dimanche 8 juin au Dôme de Rivesaltes
    pour l’anniversaire des 120 ans de l’Harmonie.

L'Indépendant du vendredi 6 juin 2008

Les Musiciens de Rivesaltes

aucun commentaire
Les voyages forment la jeunesse !
Publié à 12:38 dans Harmonies variées

L es voyages, ça me plaisait, j’y pensais mais de là à m’aventurer
E t petit à petit, avec les harmonies… j’ai suivi… et j’en suis ravie
S ans souci, l’année 2 000… m’a été bénéfique, avec la musique

V oyons, Dossenheim en Allemagne, souvenir qui me gagne
O n a passé deux jours chez l’habitant, sans notion d’allemand
Y eux grand ouverts… je découvrais, émerveillée, cet univers
A h, le beau château, la mairie, son harmonie, j’en suis éblouie
G agné, c’était mon premier organisé. L’occasion, La Réunion
E t là, c’était moitié-moitié… Super sympa, ma famille, EMMA
S urtout l’inconnu pas venu, il ne sait pas tout ce qu’il a perdu

F olie douce pendant deux semaines, quelle aubaine, sereine
O n a visité le cirque de Salazis, vu le barachois, le dipavali
R etournant à la ferme de corail, aïe ! Le boucan des volcans
M ême la belle ferme d’émeus… St Gilles, St Paul et St Leu
E t l’aquarium, le jardin botanique, la balade en pouss’ pouss’
N a ! A l’Alamanda, nous étions ! La plage, les filaos… Ho, ho
T rop bon, Villas du Lagon, Petite fleur fanée, hymne chanté

L a cathédrale St Denis, la place de la mairie et le guet-ali
A vec l’église, le temple, la mosquée, là, je rêvais, éveillée

J olie ville d’Espagne, Valencia, les bungalows pieds dans l’eau
E t son grand écran géant, son musée s’y attenant, c’est prenant
U n musée de “la baleine”. “Merci, c’est pas la peine, j’ai compris”
N ‘oublions pas aussi les quatre jours à Follonica, en Italie, si, si
E t la belle coopérative, on a visité Isola d’Elba avec le joli ferry
S urtout le supermarché et son limoncé… tous ces mets raffinés
S ous le mine de pyrite, vite ! Et l’excursion à Massa Maritima
E t c’est la belle vie qui est repartie. Elle est si jolie et sans souci

aucun commentaire

Dossenheim

D éfilés de valises, débordés de bises, la surprise !
O n repart avec Thierry… et en car, pas de souci.
S ouriant, patient et plein d’attention, sa vocation.
S uivant les recommandations, vivant l’exaltation,
E n compagnie de mes amis, la belle vie, c’est ici !
N otre maire et l’anniversaire, notre vocabulaire,
H onneur au jumelage et bonheur que l’on partage.
E ntre nous, je ne vous raconte pas tout, c’est chou,
I l m’en faudrait davantage, bien plus qu’une page,
M erci à l’Harmonie, qui nous réunit, dans ce pays.

Ladenburg

L a visite, vendredi, commence par un site très joli,
A vec un beau château d’eau de 40 mètres de haut.
D evant le bel hôtel de ville, la petite place de style,
E ternelle fontaine, soldats romains et statues enfin.
N ote le Palais épiscopal et l’anecdote du scandal’…
B ouche bée ! Frissonnez dans la crypte aménagée.
U ne habitation a une histoire, action et mémoire…
R egardez ce décor et écoutez ce milord, d’accord ?
G agnez et devinez… l’inventeur de l’automobile ?

Mannheim

M ais après la pause… à la Roseraie, il nous dépose,
A u centre-ville, tranquille, on se faufile, c’est facile.
N ous marchons en faisant attention aux tramways,
N ous visitons, dans le vent, les églises du moment.
H eureux et joyeux, cet après-midi me ravit aussi,
E t le club des 5 sétois, comme la main, les 5 doigts.
I l faut rentrer à la maisonnée car on nous attendait.
M ême l’agréable soirée fut très appréciée, à souhait.

Heidelberg

H onorer la dame avec l’escorte, la rame nous emporte.
E lémentaire, le funiculaire rouge et tiens toi, ça bouge.
I l faut grimper au château, admirer le grand tonneau.
D e là-haut, un regard si beau, les remparts, le Neckar
E t le Vieux Pont, ses arcades et d’un bond, il gambade.
L es immenses cours et l’affluence de ces grands jours,
B outade et visite achevées, balade et limites dépassées.
E ncore promener ? Mais on l’adore, il prend son pied.
R etour programmé et bonjour, bon déjeuner à volonté.
G rande répétition, demande d’attention et application.

Lansargues

L ‘harmonie, en rond… s’installe dans le fond de la salle,
A vec un répertoire assez varié, les accessoires y allaient.
N otre chef Patrick s’est présenté derechef à notre public,
S ur son petit discours approuvé, “pour Aline, on a joué”.
A bsolution, bénédiction de Monseigneur au grand cœur,
R ythmé, endiablé, le Big Band allemand est dans le vent.
G roupées et pêle-mêle, les belles musiques. Magnifique !
U ne soirée bien partagée, soirée d’adieux, vers les pieux,
E t merci à Hermann et Hildegard Fischer*, mes logeurs.
S ur l’acrostiche improvisé, pour ma biche, mille pensées.

* Fischer : prononcer Fischeurs

aucun commentaire
Marcel DEMICHELIS
Publié à 13:22 dans Harmonies variées

M ais nous voici invitésà Hyères et nous en sommes si fiers !
A u forum du casino, ce fut un dimanche vraiment trés beau…
R egardez ces harmonies réunies, tous les pupitres sont ravis !
C es trois cents amateurs, douze directeurs… Quel bonheur !
E n sonorité et volume intenses, les nuances mènent la danse…
L e programme était varié à souhait, on a envie d’y participer…

D ébutant ce grand concert d’enfer par une marche, Spearmint…
E t après, Sur un marché persan, avec ses solistes si différents…
M ême les clarinettes dans Claribelle sont de la fête, chouette !
I nvitée un Moment for Morricone, Laurence d’Arabie en personne…
C hère Variété, Volaré, Saxamba… Et encor ‘, Les Gladiators…
H eureuse Trompet Fiesta… et en musique classique, voilà Aïda…
E t l’Hymne Provençal, Coupo Santo, oeuvre original ‘, La Storia…
L ‘on apprécie bien André Simien, il nous reçoit toujours si bien…
I l fallait un timbalier du moment ! Il se dévoua spontanément…
S incères remerciements, croyez qu’on en savoure chaque instant.

1 commentaire
Fédération musicale du Var
Publié à 12:53 dans Harmonies variées

F élicitations et aussi grand merci… pour les invitations…
E ncore ! Et grâce aux subventions, de la ville d’Hyères,
D u Conseil Général, Conseil Régional, c’est un festival…
E t l’Union des Fédérations Musicales… que je signale…
R égion Provence Alpes Côte d’Azur chapeaute, c’est sûr !
A u forum du casino, les onze directeurs sont à l’honneur,
T rois cents musiciens présents, tous vêtus noir et blanc…
I nvités toujours privilégiés au sixième concert de prestige
O n est dimanche 11 février, les manches sont retroussées…
N on, une journée enchantée et je tiens à vous en remercier.

M agnifique après-midi… très éclectique, et bonne musique
U n compositeur. En chœur, jouez tambours sonnez clairons,
S ous la direction d’André Guigou, attention, c’est trop chou.
I l s’agit de «Provence Marche», la nuance dans son arche…
C omposition historique, «Powell Street»… et c’est magique
A vec Jean Arèse, souriant et toujours aussi à l’aise… Blaise !
L e glissando de trombones, j’adore, le chef les a à la bonne…
E t «Floralies à Hyères», in memoriam sont montées en prière.

D e Marc Carbonnel, trop tôt déjà monté au ciel chez l’Éternel
U niversel, Louis Ravel. Une note, un roi, ils tricotent, les bois…

V oici «Disney Movie Magic»… condensé de dessins animés,
A ccompagné par Eric Mendez ! Walt Disney c’est très balèze
R egardez ! «Freddy Quinn Medley» avec Maurice Février !

M ais ça danse, ça balance ; Et les trompettes font la fête
E t voici «Mambo Jambo», la batterie en solo et saxs altos,
R emercie l’empereur du bonheur, Michel Lazarini, si ravi.
C oucou à la gamine, la benjamine et au doyen, tiens, tiens !
I l était mon directeur attitré, je lui rends un honneur discret,

C iné Marche» où j’ai bien participé, sifflé chanté et apprécié
H a, j’ai nommé André Simien, c’est vrai, il était bien. Viens !
A merican Latina» très sympa sous la baguette d’Alain Chiva
L e vrai medley mexicain où tous on frappait dans les mains.
E nfin, «My fair Lady», jolie, dirigée par Philippe Allegrini,
U ne ouverture de film américain, dure, enlevée avec entrain
R appelle-toi «tous les bateaux, tous les oiseaux» trop beau
E ntrée dissonante avec les bois, charmée, je chante avec toi
U n coin de ciel avec Gabriel, un grand bol d’air avec Sauvair
S entez les effets de trombones, les points d’orgue, ça donne
E clatante, triomphante, elle nous enchante, quelle variante
M ême «Royal Savoie», pas redoublés est de très bon choix
E t trompes de chasse, tambours, clairons nous donnent le ton
N ommant Jean-Claude Pastourely, content sans aucun souci
T erminant cette belle manifestation, avec tant d’acclamations

A vec Coupo Santo, l’hymne provençal et le micro, les pianos

V oilà, les paroles sont écrites par Frédéric Mistral. Quel solo
O n ne s’est levé qu’au troisième couplet, tous très enchantés
U ne tonne d’applaudissements et il chantonne tranquillement
S ans se presser, la voix posée, il fait comme si de rien n’était

T rois heures pour venir, pour le plaisir et autant pour repartir
O n est réunis ici, en toute simplicité, en toute amitié, sacrée
U n très grand merci à Marcel Demichelis et André Simien
S ouviens-toi aussi ! Le 3 février, je l’ai marqué et je reviens.

aucun commentaire

J e suis très capable de bien vous les décrire…
E n les voyant, ils sont toujours en train de rire…
A vec Claude, ils sont tous les deux complices…
N ul n’a besoin de chercher, ils ont le même vice.

C elui de la Musique… Et le goût des Percussions…
L es moustaches au vent, ils sont très charmants…
A line les ador’ car ils valent bien leur pesant d’Or…
U ne paire de cymbales et trois coups de timbales…
D evinez qui c’est ? qui a oublié de la regarder ?
E t c’est gagné ! On est obligés de recommencer !

L e Président de cette Harmonie est très gentil…
A dorable, même… Il est aimable et serviable…
C oquin taquin… C’est aussi un boute-en-train…
O n l’aime bien… Il est toujours d’humeur égale.
U ne fois son amitié partagée, il peut tout donner !
R ires discrets.” Tout, oui, mais pas Ma Moitié ” !

Site de l’Union Musicale de Lansargues »

aucun commentaire
Harmonie… Quand tu nous tiens…
Publié à 14:29 dans Harmonies variées

U ne Harmonie aussi différente des autres…
N on suelement par le nombre des Apôtres…
I l faut vraiment la qualité avant la quantité…
O riginalité et diversité des morceaux joués,
N iveau élevé… je continue de m’accrocher…

M aryline, Aline sont les Chefs de Musique.
U ne mère, puis sa fille ! C’est magnifique !
S i vous souhaitez absolument tout savoir,
I l faut venir nous voir, les vendredis soirs…
C hacun y met… toute sa bonne volonté,
A ux répétitions, il faut de la concentration…
L ors des concerts, on a une pêche d’enfer…
E t applaudissements valent remerciements.

L ‘ Harmonie, c’est pour nous… La Belle Vie…
A vec ses longs trajets, les traits à travailler…
N ous voici à l’heur’, dans la bonne humeur.
S urveillant le conducteur et tous les acteurs,
A line mène à la baguette ses “énergumènes”…
R ésultats garantis quand on est tous au pli.
G ardons Orégon et… Symphonia Classica…
U nique ! Jurassik Park… Le Masque de Zorro
E t quelques jolis pasos de notre Ami, le saxo…
S ilence ! Bientôt la pause, que l’on se repose !

aucun commentaire
Tout simplement… Merci
Publié à 11:51 dans Harmonies variées

P alavas est une très jolie ville en bordure de la mer,
A vec sa Tour, son Port, ses rues piétonnes, sa plage…
L ‘été, au canal, se déroulent les tournois de joutes…
A vec l’arrivée des Estivants, c’est encore plus vivant…
V ive ” l’Avenir Palavasien”… avec tous ses musiciens…
A ctivités variées, restaurants achalandés et propreté…
S oyez fairplay, vous êtes en vacances, sans aucun doute.

J ‘ai passé, avec mes amis, une très agréable soirée…
U n repas convivial avec jeux musicaux sélectionnés,
M ais “Les Copains d’abord” nous ont fait gagner…
E n priorité… Comme Brassens, on était tous Sétois…
L e concert était magnifique, en finesse, en nuance…
A vec pasos et valses, faisons quelques pas de danse…
G énéreuse, heureuse Municipalité ! Mais c’est avec joie…
E t Merci, Monsieur le Président. ” Il n’y a pas de quoi “!

aucun commentaire
Pour notre Chef de Palavas…
Publié à 11:50 dans Harmonies variées

T ambours Palavasiens riment avec Tambours Napoléoniens…
A lexandre, Loïc, Florence forment un trio assez remarquable,
M aniant les baguettes avec adresse et doigté considérable !
B ichonnant leur bel instrument et équipement… ultra violets,
O ubliant casquette blanche et uniforme bleuté… Impeccable !
U ne fois de plus, le tour est joué. Voilà un très beau défilé !
R emercions Notre Chef qui y met… toute sa bonne volonté,
S a bonne humeur, tout son coeur et surtout toute son ardeur.

P alavas est une très jolie ville en bordure de “La Mer”,
A vec son Harmonie qui, lors des Fêtes, nous réunit…
L e Défilé, la Messe du 8 Mai y sont vraiment appréciés ;
A vec le Concert de Ste Cécile, la belle vie est très facile…
V ive les morceaux comme Train de Plaisir… ou d’Enfer…
A mora, Amparito Roca, Animo Toréro, jolis petits pasos…
S uivent Midnight Rock, Mini Boogie et les voilà éblouis…
I l faut aussi, pour les Cornets et Trompettes, Récréation…
E nsuite, un petit Concerto pour un été qui nous fait rêver…
N e pas omettre Mitternacht pour toutes les manifestations…
S urtout, n’oubliez pas ! Ca mérite concentration et assiduité.

aucun commentaire
L’Avenir Palavasien…
Publié à 11:35 dans Harmonies variées

A venir Palavasien !… Quand tu nous tiens… tu nous tiens bien !
V enus en Espagne, au Printemps, pour nous éclater… Tambien !
E n Bretagne, tristement, on se croyait “largués”… Muy bien !
N ourriture abondante, accueil chaleureux et un temps de chien…
I l ne nous manquait plus qu’à faire… les quatre-cents coups…
R irers, bonne humeur et ambiance étaient déjà au rendez-vous.

P our résumer notre voyage… il me faudrait bien plus qu’une page…
A vec Roger et ses bons copains, on complotait comme des gamins…
L ibérés d’un secret idyllique et platonique. Le mariage, le dérapage…
A vec l’Unique : la Miss Véronique, qui connaît bien “la Musique”…
V iva Espana et habla : “ola ! ola !…
A u moment où je compose cet acrostiche, mille pensées, Ma Biche !
S ous une avalanche de bravos… coule une jolie cascade de pasos…
I maginaire, nuancée comme une étoile dans le ciel, qui nous sourit…
E ncore Merci, Monsieur le Président, pour tous ces bons moments.
N ous répondrons toujours présent et longue vie à Notre Harmonie.

aucun commentaire