M usée de l’eau dans l’immense massif du Vercors,
U ne pure merveille à visiter… un véritable trésor.
S on unique collection, mille sept cents bouteilles,
E xcellente dégustation au bar… quelle merveille !
E nfin dans l’Isère, le département où l’on s’aère.

D ame Bourne en compagnie de sa charmante cascade,
E talent tous ses charmes… en nous offrant la sérénade.

L ‘éternel courant s’élance dans le grand lit de la rivière,

E nrichi… d’un léger souffle de vent… caressant la lumière.
A ux abords du vieux village, plein de maisons suspendues,
U nies, entourées de ce charmant et sublime point de vue.

A ccueillis par l’adorable Claudine qui présente sa vitrine.

P asserelle au sol vitré transparent plongeant dans la Bourne,
O n contemple émerveillés cet instant excitant, j’y retourne !
N otez la maquette en relief, aux explications intéressantes,
T out le quizz météo, dôme-douche, réponses enrichissantes.

E nvie de chaud de froid ? Une virée dans le tunnel climatique.
N ombreux jeux, expositions variées, de ce monde magnifique.

R egarde-moi ce mignon dessin animé, avec les lunettes 3 D.
Oisifs… installés bien au calme en cette vaste salle de ciné.
Y -a-t-il quelqu’un ? “Non non y a personne”. Je m’abandonne.
A ccès à “Vingt mille lieues sous les mers”… que j’affectionne,
N os amis Sharks, Blue Magic, Megdaz au Sénégal, charmée,
S aluons notre Claudine passionnée en ce dimanche ensoleillé.

Comments Off

Enfin, voici l’agréable route des vacances,
J’en connais qui ont beaucoup de chance.
En direction de cette Drôme provençale,
Soleil chaleureux, notre cœur s’emballe.

A Allex… explorons la gare des ramières,
Balade à pied, à vélo, le long de la rivière.
Visite culturelle… pour familles, enfants,
Moments remplis d’instant si touchants.

A six cents mètres, l’aquarium des Tropiques*,
L’invitation à voyager… dans ce site aquatique.
Cinq régions du Monde très bien représentées,
Nageant en eau douce ses poissons font rêver.

L’huilerie Richard, suscite toute votre attention.
De père en fils depuis plus de cinq générations.
Rencontre intéressante, au fil de la discussion,
Leur savoir-faire contribue aux belles traditions.

Riche magasin, avec d’excellents produits régionaux,
Huiles d’olives très goûteuses et savoureux gâteaux,
Variétés de vinaigres aromatisés, pâtés si parfumés,
Succulentes terrines… jus de fruits… achat satisfait.

A dix heures et demi… tous au Zoo d’Upie,
Spectacles de rapaces, perroquets par ici !
Zano  et Nina, Mambo et Kalima sa chérie,
“Mini Soni”… venu tout droit de sa nurserie.

Le jardin des oiseaux, dorlote ses mille animaux,
En ce luxueux domaine de six hectares, chapeau.
Mais cette chaleur orageuse appelait Dame Pluie,
Arrivée le soir même… avec son festival de bruits.

La jolie cave Carod… Clairettes, Crémants… à Vercheny,
Son magnifique musée dédié au travail du vin, m’a séduit,
Au travers de quatre sublimes saynètes, bien sonorisées,
Découvrez aussi les coutumes vigneronnes moi c’est fait.

Cave Jaillance à Die, l’imposant bâtiment illuminé,
Une heure appréciée, un jeune guide expérimenté,
Avec ce subtil bar à bulles mais la raffinée fruitée
Reste ma favorite, mes vingt euros y sont passés.

Juste à trois kilomètres… la ferme aux papillons,
Un superbe coin d’élevage, pour ses champions.
Des centaines de beautés vivent ainsi en liberté,
Cette éblouissante aventure, venez y participer.

Arrêtés émerveillés au sommet du Col du Rousset,
Une vision généreuse, sur l’étroite route en lacets.
Jouant à cache-cache… Maître Brouillard batifole,
A la sortie du long tunnel pas besoin de boussole.

Vaste parc de la Draye blanche, lieu passionnant,
Accueillis par cette originale chorale d’aboiements,
Thomas bichonne sa meute de chiens de traîneaux,
Infatigable… malgré ce temps vraiment trop chaud.

Il était une fois, la découverte du site paléontologique,
Dans le mystérieux sous-sol de ce scialet** magique.
Il y a dix ans un plaisant tunnel sécurisé fut aménagé,
A La-Chapelle-en-Vercors… cette majestueuse cavité.

L’exclusive grotte de la Liure, du nom de son démon,
La légende de la femme-serpent ailée, O non de non.
Pas de cours d’histoire, devant ce porche historique,
Fabrication de bougies, visite sans torche électrique.

Au village de La Sône se dévoile notre embarcadère,
Sète superbe croisière, du bateau à roue sur l’Isère*.
Le coquet jardin des fontaines pétrifiantes à bâbord,
Cascades, jets de larmes, plantes, fleurs, le trésor !

Ce noble paquebot, de vingt-trois mètres de longueur,
Représente pour Eric son capitaine, que du bonheur !
Clémence, divine matelot-hôtesse, sa bonne humeur.
L’étape très privilégiée offerte par nos deux serviteurs.

Arrivés à Saint-Nazaire-en-Royans naturellement,
Après le déjeuner, sur ce charmant port, gaîment,
Certains gamins nourrissent la flopée de canards,
Allongé sur un banc de bois se détend le Bernard.

Nous revoilà enfin ! à quinze heures, sur le ponton,
Fins gourmets, frais et dispos, comme un gardon.
Soudain, un orage de grêle s’invite, sans prévenir,
D’une durée illimité… ne gâchant pas mon plaisir.

Les Kway de sortie, tous aux abris dans le carioca***,
Gentil repos bien mérité en ce nid douillet que voilà,
Tandis que Dame Pluie s’amuse… à la percussion,
Apprécions la fraîcheur, la rythmique de l’audition.

Quelques heures après, au volant vers Montélimar,
Dernière et reposante nuit à l’aire de camping-car.
Eyguebelle… le vrai goût du fruit… notre distillerie,
La plus médaillée de France se localise à Valaurie.

Palette de saveurs à partager en toute convivialité,
Châtaignes d’Ardèche, citron, violette… anis étoilé,
Menthe verte, appétissants produits, mes préférés,
Espace dégustation, boutique et agréable musée.

Là-aussi, ma serviable carte bancaire a fonctionné,
Amoureuse de kirs à la châtaigne, faux perroquets.
Cinq journées autant variées, se changer les idées,
Malgré ce climat imparfait, je me suis bien régalée.

*   poème entier classé catégorie “Drôme”
**  scialet : nom donné au gouffre dans le Vercors
*** petit nom affectueux de notre camping-car

Comments Off

Pendant ce calme dimanche Pascal, Dame pluie et compagnie,
Afin de troubler notre festival se sont invités sans faire de bruit.
La neige dessine une blanche collerette… sur la forêt endormie,
Tandis que le ruisseau dans son lit, fredonne sa douce mélodie.

Gorges de la Bourne… falaise voûtée, filets agrippés au sommet,
Accès serpenté goudronné… passages serrés mais bien précisé.
Voilà ! Notre route barrée… déviation obligée, circulation alternée,
Ce magnifique panorama reste flouté, par un brouillard très épais.

Tunnel des grands goulets, Ste Eulalie Pont-en-Royans, me voici.
Charmant village de Choranche, à gauche trois kilomètres, par ici.
L’étroite chaussée grimpe sur trois cents mètres. Enfin le paradis !
Il faut vraiment apprécier la visite de grottes avec ces intempéries.

Parking gratuit, boutique achalandée, tables pour déjeuner, cafés,
Terrasse bois, salle au sol pavé, peluches, boissons… tout y est.
Ce sentier caillouteux à remonter, cette senteur de terre mouillée,
Quelques flots trop légers jaillissent de gros rochers en ricochets.

Daniel accueille le groupe en ce long couloir cimenté à la paroi mouillée.
La salle d’Entrée dévoile son divin lac aux eaux turquoise… une beauté.
Lorsque Dame pluie sanglote en versant ses larmes de joie de bonheur,
Chemins, passerelles, quelle inondation !  Portes fermées de l’extérieur.

Galerie du Syphon, ses millions de fistuleuses suspendues à la voûte,
Délicates stalactites cristallines, si fines, si fragiles sans aucun doute.
Quatre insolites fontaines… vanille, café, chantilly, moi, je les imagine,
En pure calcite, la piste de ski… continuons dans la galerie Serpentine.

La rivière souterraine, locataire bien-aimée, ronronne toute la journée,
Son éternelle ritournelle rugissante… et sa température à neuf degrés.
La fraîche demoiselle slalome en continu sur son immense toboggan,
Plonge en certains gours, caresse les galets usés tout en s’amusant.

Colonnes, draperies, pieuvres, choux-fleurs, au gré des illuminations,
La flopée d’harmonieux bourgs très originaux… mérite votre attention.
Peau translucide, aveugles, curieux animaux cavernicoles les protées,
Carnivores, ils se nourrissent de larves d’insectes, et petits crustacés.

Palanquée d’escaliers éclairés en bleu… puis ce spectacle fabuleux.
Un son et lumière envahit la salle de la Cathédrale… ouvre tes yeux !
L’Egypte ancienne, pharaons, méduses poussiéreuses, personnages,
Majestueux fantômes colorés dansent en cadence pour tous les âges.

Dans le massif du Vercors avec cinq cents mètres de galerie aménagée,
Visitez le splendide trésor, une des plus belles cavités jamais évoquées.
Source de bonheur… cascade de joyaux… déluge de mercis pour Daniel,
Cette complainte de Miss Rivière m’a fait grimper jusqu’au septième ciel.

aucun commentaire