Tous les soirs, sur les bords de l’étang…
Publié à 11:58 dans Etang de Thau à Sète

Tous les soirs, sur les bords de l'étang...

Tous les soirs sur les bords de l’étang, je vais voir ce beau décor de printemps.
Un poisson vient de moucher, des jeunes gens lancent des pierres en ricochet.
Des chiens non attachés mais habitués gambadent, sautent de tous les côtés.
Il est calme l’étang, pas le moindre souffle de vent… le soleil s’y reflète dedans.

Dans le ciel si bleu, il brille, s’illumine, une longue trainée lumineuse scintille.
Les rochers colorés sont entassés facilitant la descente pour aller se baigner.
Je me promène tranquillement… en frottant mes souliers sur l’herbe mouillée.
Aucun bruit ne vient troubler ce si bon moment et je respire cette joie de vivre.

Dans le fonds j’aperçois les algues danser, et une nacelle pressée de rentrer.
Comme des bateaux blancs se balançant, des mouettes attendent le courant.
Les belles maisons aux murs et volets toujours si bien colorés sont bien gaies.
De grands lampadaires illuminent nos terres et les petites allées goudronnées.

Le soleil joue à cache cache, puis disparaît, l’étang devient alors plus foncé,
Tandis que le ciel et ses nuages aux tonalités bleutées m’invitent à rêvasser.
Je suis ici à contempler, assise sur le rocher, et me voilà tellement inspirée,
Mais quel regret, il me faut déjà rentrer… la nuit m’offre les bras de Morphée.

Ce poème a gagné le 12ème prix (section 1 : grand prix de poésie) au concours de poésie Poètes d’aujourd’hui 2009.

*Les commentaires sont clos.