Grotte de la Madeleine à Saint-Remèze

Grotte de la Madeleine à Saint-Remèze

Une très jolie boutique, un accueil si sympathique.
Le belvédère de la Madeleine, une grande aubaine.
Point du vue magnifique… et panorama diabolique.
Les petits canoés colorés sur la rivière naviguaient.

Une voûte rocheuse si belle dans cette réserve naturelle.
Sept cents grottes découvertes mais que sept ouvertes.
La visite commence par la grotte de Lescure, l’aventure !
Dès l’entrée, nous restons scotchés par tant de beauté.

Une série d’orgues gigantesques, draperies pittoresques,
En forme d’escargots de mer, si beau bigorneau d’enfer.
La petite rivière en s’infiltrant a formé ces cavités d’antan.
Des énormes méduses, là devant, l’imagination s’amuse.

Au fil des marches, nous découvrons une arche.
Une brèche trouvée par la chèvre, d’où la crèche.
En 1887… le gentil berger la découvrit, trop ravi,
Avec sa chevrette fit la fête, nous voilà ici, merci.

J’aperçois une dizaine d’ossements d’ours, de rennes.
“Ils” n’ont pas trouvée l’entrée de la grotte “Madeleine”,
Mais on retrouve la corde. Ah mon Dieu, miséricorde !
Nous y sommes, trente cinq mètres de haut, si beau.

Le son et lumière jaillit, par tant de beauté, je suis éblouie.
Les orgues nous berçaient, les méduses nous observaient.
Ces draperies de six par trois mais le passage est si étroit…
A quinze dégrés pour toute l’année, il n’y fait pas trop frais.

Encore des escaliers, des gours pour se rafraîchir le gosier.
Notre respiration plus les lumières provoquent la poussière.
Dépôt de moisissure qui s’installe dans ces grandes salles.
Le chemin est tarabiscoté* mais baissez la tête, on y est ! 

La méduse aux brillants, est couverte de tout petit diamants.
Des excentriques, mes favorites, un grand disque de calcite.
Salle des colonnes, quel bonheur et neuf mètres de hauteur.
Mettez de bons souliers car ici aussi j’ai bien pris mon pied.

* tortueux

Grotte de la Madeleine à Saint-Remèze

Grotte de la Madeleine à Saint-Remèze (Ardèche)

*Les commentaires sont clos.