À l’abordage, matelot !
Publié à 8:51 dans Amour/Sentiments

A l'abordage et pas de gaspillage !

A u capitaine de mon coeur, la sirène veut ton bonheur !

L e joli mousse et sa frimousse ont la peau douce. Pouce !

A bâbord ou à tribord… ce pirate veut mon tout petit trésor,
B eau comme de l’or, au chaud dans le coffre-fort… Nestor !
O h ! Son nom de scène, jamais en peine, toujours en veine…
R egardez ce bel ôtage ! “A l’abordage et pas de gaspillage”…
D ans la force de l’âge, chantage, sabotage, on tourne la page.
A rrivé entier au point culminant… il met le cap droit devant
G agné ! Il l’a perdu, le Nord et nous sommes bien d’accord…
E t pour le retrouver, sa bonne fée le couvrira de petits baisers.

M ais cette belle vie de capitaine, voici où tout cela le mène…
A ux embrouilles, il a toujours la trouille, qu’il se débrouille !
T enu par sa promesse, il serre les fesses, c’est “sa gonzesse”…
E t avec sa promise, la surprise, les grosses bises et sa chemise…
L ‘Amour chaque jour et à contretemps, on n’a plus vingt ans…
O h, il est beau, ce matelot, un drôle d’oiseau et il fait si chaud…
T empérature à la hauss’, créature en chair et en os, c’est le boss.

Je le languis, tu m'as manqué...

*Les commentaires sont clos.