Un bain de jouvence
Publié à 10:26 dans Mon demi siècle...

Sœur Véro…
Sœur Saxo…  Sœur Vibro…
Voilà cinquante ans qu’est né non l’enfant Jésus
Mais un être déjanté complètement hurluberlu.

Le docteur a dit à sa maman de pousser
Et dès que le visage s’est présenté elle a commencé à maïsser.
Ça y est elle était là
Déjà prête à faire n’importe quoi !

Mais qu’est ce qu’on va en faire
Disait déjà sa pauvre mère…
C’est la musique qu’elle a choisie
Et s’est dirigée tête baissée vers l’Harmonie.

Dans un pays où l’on gueule à tue tête
J’ai nommé la Principauté de Sète !
On la pensait enfin calme et posée
Et c’est tout le contraire qui s’est passé.

En effet ! Direction la peña
Au milieu du pastagas et de tous ces gars,
Prête à jouer et dire n’importe quoi,
Se faisant souvent reprendre ben… par moi.

Je me rappelle d’une “Sœur Vibro”
Lors d’un long et beau corso,
A la robe longue ouverte bien haut,
Qui a fait suer son curé et lui donner chaud

De bons souvenirs aussi avec ton accent,
Je sais que moi aussi j’en ai un bien important
Mais j’adore personnellement
Quand tu viens nous voir et nous dit : “on m’entend” ?

Ah Véro ! Que dire que t’es un sacré numéro !
On adore tes monologues avec Notre Papette Jo
Ou tes petites engueulades avec notre premier saxo
J’ai nommé Mister Jaco

Enfin un dernier petit mot
Evites quand tu nous gueules : “c’était beau”
De nous en foutre pleins les tuyaux,
Crois-moi c’est beaucoup plus rigolo.

Enfin aujourd’hui on est tous là,
Content de souffler toutes ces nombreuses bougies avec toi.
Reste ce personnage unique
Que tout le monde rêve qu’on te… “pique”.

Je te donne rendez-vous dans cinquante ans,
Avec beaucoup moins de dents…

Benoit (chef - curé de la Peña Lou Terral)

*Les commentaires sont clos.