“Ma vipère tortionnaire”
Publié à 13:03 dans Amour/Sentiments

Vipère tortionnaire

M a vipère tortionnaire avec son savoir-faire, commet l’adultère…
A
son vocabulaire, ses commentaires, un adversaire exemplaire.

V u l’atmosphère endiablée, son caractère entier, le nécessaire sera fait.
I maginez sa colère et ma galère, la misère, mais c’est un vrai mystère !
P ropriétaire de mon coeur, locataire en chaleur… elle a assez d’ardeur,
E t titulaire de la bonne humeur réglementaire, au grand rêveur tapageur.
R ampant sur lui tous les matins, roulant un bon patin, elle a le béguin…
E crivant deux alexandrins, jetant son venin en baisemain, il est coquin.

T ais-toi, gamin, ce n’est pas mon lapin le festin, j’en tiens un grain.
O bligée de mentir, je vais l’accueillir, le dévêtir, assouvir mon désir…
R avi de me désobéir, il va jouir, s’épanouir… puis, mourir de plaisir…
T ‘étourdir, t’évanouir, t’assoupir, dormir, l’avenir ? A toi de choisir !
I nvoquant que c’est grave, mais tu baves, mon amant, mon esclave.
O h, et plus tu m’écrabouilles, plus je gazouille, j’aime les chatouilles.
N on, il me débarbouille, l’estomac gargouille. Des nouilles ? Grouille !
N ourri de jeux aventureux, il joue ici, mais il est vicieux et amoureux.
A moi, je me noie, à l’aide, je cède, au secours ! Là-voilà qui accourt.
I mpitoyable, ce diable ! Si adorable, désirable, serviable et aimable…
R aisonnable, responsable, lui ? Il se sent si vulnérable. Allez, à table !
E lle est célibataire, extraordinaire, et son imaginaire est légendaire.

*Les commentaires sont clos.