La grotte de Fontrabiouse (PO-CAPCIR)

Grotte de Fontrabiouse

Au nord de Formiguères se cache le charmant petit trésor.
La grotte se situe vers ce joli hameau, nommé Puyvalador.
Perché sur les hauteurs de cet immense plateau verdoyant
S’avance, en cadence, un magnifique troupeau, si bruyant.

Clochettes meuglements et aboiements résonnent tout là-haut.
Les cloches sonnent la réplique harmonieuse, en guide d’écho.
Souverain, le ruisseau serpente à travers cette grande clairière
Caressant gentiment les fleurs parfumées, les belles barrières.

Boutique d’informations touristiques, vitrines achalandées,
Accueil très sympathique, produits du terroir si diversifiés.
Parking, visites guidées départs réguliers, c’est fantastique.
La cafétéria nous tend les bras dans ce paradis dynamique.

Tout est de fabrication artisanale avec des gâteaux succulents.
Pain d’épices, croquants, rousquilles, chefs-d’oeuvre catalans.
Variétés de vinaigres, moutardes, tourons, excellents confits,
Bouteilles d’apéritifs, d’huile d’olive, miel, le panier est par ici.

Découverte de la première entrée, la corde a glissé dans la cavité.
1958 !!! Elle dévoilait enfin ses secrets… je n’étais pas encore née.
En grimpant tout au long du sentier caillouteux, voici la carrière.
Piochant dans la montagne surgit le fameux trou…  Quel gruyère !

Allons, rassurez-vous, l’orifice est bouché par du ciment.
Disparaître sous terre, une heure, pour voir le firmament.
Un bon kilomètre de circuit aménagé, éclairé et mouillé.
Observez ces beautés, surtout ! il ne faut pas les toucher.

Sa Majesté Dame Grotte étale l’intégralité de ses charmes,
M’invite à découvrir… l’immensité de ses chaudes larmes.
Imagination… inspiration s’intensifient car c’est trop beau.
Harmonie et richesse à portée, je cherche encore les mots.

Des milliers de stalagmites, stalactites, de toutes formes,
Façonnent de gigantesques colonnes tellement énormes.
Fistuleuses épanouies, cheveux d’ange, super macaronis,
Allez mettre la table, de la macaronade, ça donne envie…

L’eau claire des gours nous appelle pour la baignade endiablée,
Mais sa température demeure à quatre degrés pendant l’année.
Racontée pour les enfants coquins, une gentille histoire d’un lutin
Transformé en une vulgaire stalagmite en plein milieu du chemin.

Des fines draperies en coulées blanches ressemblent à un fantôme,
Qui, très discrètement, veille, surveille, son majestueux royaume.
La palanquée de gracieuses concrétions souvent colorées à souhait,
Ses orgues immaculées… prennent la pose pour être immortalisées.

Une flopée de délicieuses méduses en cascade escalade la paroi,
Comme pour inaugurer le nouveau boyau beaucoup trop étroit.
Dans cette deuxième galerie généreuse, que la rivière a creusée,
Le vieux papillon blanc en calcite pure illuminé se laisse admirer.

Par un jeu d’ombres surprenant apparaît une glace vanille chocolat.
Une corde pour les spéléologues, qui descendent, avec leur tralala.
Munissez-vous de bottes, gilet, ciré car le robinet d’eau est naturel.
Sous le grand tunnel, notre guide Michaël vous fera grimper au ciel.

Site de la Grotte de Fontrabiouse »

1 commentaire pour La grotte de Fontrabiouse (PO-CAPCIR)

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Michaël (le guide) a écrit :
    le 9 juin 2011 à 9:48

    Véronique, toute l’équipe ainsi que le directeur vous remercie d’avoir réussi à traduire avec des mots toutes les richesses de notre grotte. En vous souhaitant tous nos voeux de réussite avec vos poèmes et tout ce que vous entreprendrez.. Amicalement !