Renaissance du kiosque à musique à Sète

R egardez-moi… cette jolie place… Aristide-Briand !
E t notez tous les petits espaces, limpides, verdoyants !
N ‘oubliez pas, les six terrasses, les intrépides clients.
A vec les platanes centenaires, on flâne en célibataire.
I maginez cet endroit, je suis tout en émoi. Pourquoi ?
S ur le kiosque à musique, ce fut un moment magique.
S ix ans, émouvant silence, j’ai reçu le prix d’excellence.
A h, quarante ans après ! Le souvenir, plaisir partagé.
N om du mécène et nom de la “scène”… Belle aubaine !
C ompositeur, amateur, heureux donateur, bienfaiteur,
E t il vient d’un ancien “clan” de négociants allemands.

D ‘origine brémoise, cuisine sétoise, et il “s’apprivoise”…
U ne générosité signée Johan Franke, il nous manque.

K iosque à musique magique, magnifique pour la mélodique.
I l offrit ce joli monument, quand sa vie partit avec le vent…
O rnant aussi sa ville d’adoption créant ainsi mille occasions.
S on inauguration, l’interprétation, l’attraction fit sensation.
Q uelle harmonie ! Et du Rossini, les voici attendris et ravis.
U ne ouverture, très dure, de Guillaume Tell. Sensationnel !
E t les Noces d’Or ! En hausse, ce trésor et quel beau décor !

A l’ombre des platanes, grand nombre de mélomanes !

M ême Sète, les soirs d’été, on aime la fête, elle y était.
U n des endroits les plus agréables, voire formidables.
S ète… notre petite ville familière… une île singulière,
I l y fait bon vivre, un livre, des cuivres et l’on s’enivre…
Q uand les vieux sétois, les yeux en joie, se souviennent,
U ne nostalgie de leur harmonie, une mélodie ancienne…
E t l’accolade, la ballade, l’aubade et puis la macaronade.

A vec les travaux commencés, il est trop beau, il renaît.

S ‘il vous plaît, un ban mais un grand, pour la municipalité,
E t avec ses 116 printemps… à l’aise pour du bon temps…
T ous à vos partitions, attention, c’est encore l’inauguration !
E t merci la Mairie, pour l’Harmonie, la belle vie nous sourit.

Ce charmant poème a obtenu avec succès le 1er prix DELTEIL
2010 au grand concours international de poésie organisé par l’Association “Rencontres Artistiques et Littéraires” - l’île des poètes à Ste Geneviève des bois.

2 commentaires pour Renaissance du kiosque à musique à Sète

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. gaby a écrit :
    le 21 mars 2007 à 9:15

    Ton acrostiche sur le kiosque franke est très très bien, comme beaucoup d’autres d’ailleurs.
    Je pense que pour tout sétois, ce kiosque représente bien tout ce qui est dit dans ces quelques vers. Encore bravooooo ! Bisous. Gaby.

  2. Eh oui ! Il en est passé de l’eau sous les ponts de Sète depuis 116 ans, on en a connu des modes et des styles musicaux, des groupes et des orchestres dont beaucoup n’ont pas survécu, sans compter tous les bouleversements du monde… Mais l’Harmonie est toujours là, tranquillement, comme si de rien n’était, elle reprend place sur son kiosque et : “En avant la musique” ! Un beau pied de nez au temps qui passe…