Salut, mon chéri ! Bonjour, ma puce !
Publié à 11:33 dans Copains/copines

L e voici arrivé, avec son compagnon préféré,
E t ainsi adopté, blond, mignon, à l’unanimité.

R egard coquin, taquin, trop tard, il est malin.
O n l’aime bien, bon musicien, petit magicien,
I l apprécie Gabinette… avec qui il fait la fête…

D ‘auteur, compositeur, interprète… il “tête”,
U n chagrin, une migraine, un câlin, la Scène…

C ouchée dans sa garçonnière, la poupée et sa guêpière…
A ncien kiné, il l’a massée “mais viens, je vais te butiner” !
M alicieusement convoitée et pourtant, elle s’est refusée,
P our la suite de la botte, c’est râpé, comme les carottes.
I l y a le respect de la personne. Désabusé, il abandonne.
N otez, personnalité aux idées variées et au franc parler.
G agné, végétarien, il tient à son chien qui le lui rend bien.

E t quand je sors du bureau m’attend le trésor au chaud.
T ous mes “petits chéris”, attablés, sirotent des panachés,

S urtout, café frais, perroquets et déjeuners improvisés.
O n vit au paradis, ici, depuis un mois, c’est toi, notre roi.
N ous partageons tous les bons moments à contre courant.

L a matinée, le petit déjeuner et Médor à faire “pisser”…
A près la promenade, pensez à l’aubade puis la salade…
P our la batterie, pas de souci, Gaby, là, réussit aussi…
I l s’adapte à chaque musique, même avec la Véronique…
N e souriez pas, on est musicien ou on ne l’est pas !

M ais il est parti le vendredi treize et non lundi seize.
U ne matinée d’avril où l’on ne se découvre pas d’un fil.
S a caravane accrochée, il flâne et plane à 180 degrés…
I l a dégusté son petit café, après avoir tout contrôlé…
C hevelure au vent, on assure… et l’aventure l’attend !
I l nous manque avec le chien, sa planque, à St Julien…
E n Genevois, je crois, en Haute-Savoie, cela va de soi.
N ous monterons le saluer et lui envoyons nos amitiés.

*Les commentaires sont clos.