Fédération musicale du Var
Publié à 12:53 dans Harmonies variées

F élicitations et aussi grand merci… pour les invitations…
E ncore ! Et grâce aux subventions, de la ville d’Hyères,
D u Conseil Général, Conseil Régional, c’est un festival…
E t l’Union des Fédérations Musicales… que je signale…
R égion Provence Alpes Côte d’Azur chapeaute, c’est sûr !
A u forum du casino, les onze directeurs sont à l’honneur,
T rois cents musiciens présents, tous vêtus noir et blanc…
I nvités toujours privilégiés au sixième concert de prestige
O n est dimanche 11 février, les manches sont retroussées…
N on, une journée enchantée et je tiens à vous en remercier.

M agnifique après-midi… très éclectique, et bonne musique
U n compositeur. En chœur, jouez tambours sonnez clairons,
S ous la direction d’André Guigou, attention, c’est trop chou.
I l s’agit de «Provence Marche», la nuance dans son arche…
C omposition historique, «Powell Street»… et c’est magique
A vec Jean Arèse, souriant et toujours aussi à l’aise… Blaise !
L e glissando de trombones, j’adore, le chef les a à la bonne…
E t «Floralies à Hyères», in memoriam sont montées en prière.

D e Marc Carbonnel, trop tôt déjà monté au ciel chez l’Éternel
U niversel, Louis Ravel. Une note, un roi, ils tricotent, les bois…

V oici «Disney Movie Magic»… condensé de dessins animés,
A ccompagné par Eric Mendez ! Walt Disney c’est très balèze
R egardez ! «Freddy Quinn Medley» avec Maurice Février !

M ais ça danse, ça balance ; Et les trompettes font la fête
E t voici «Mambo Jambo», la batterie en solo et saxs altos,
R emercie l’empereur du bonheur, Michel Lazarini, si ravi.
C oucou à la gamine, la benjamine et au doyen, tiens, tiens !
I l était mon directeur attitré, je lui rends un honneur discret,

C iné Marche» où j’ai bien participé, sifflé chanté et apprécié
H a, j’ai nommé André Simien, c’est vrai, il était bien. Viens !
A merican Latina» très sympa sous la baguette d’Alain Chiva
L e vrai medley mexicain où tous on frappait dans les mains.
E nfin, «My fair Lady», jolie, dirigée par Philippe Allegrini,
U ne ouverture de film américain, dure, enlevée avec entrain
R appelle-toi «tous les bateaux, tous les oiseaux» trop beau
E ntrée dissonante avec les bois, charmée, je chante avec toi
U n coin de ciel avec Gabriel, un grand bol d’air avec Sauvair
S entez les effets de trombones, les points d’orgue, ça donne
E clatante, triomphante, elle nous enchante, quelle variante
M ême «Royal Savoie», pas redoublés est de très bon choix
E t trompes de chasse, tambours, clairons nous donnent le ton
N ommant Jean-Claude Pastourely, content sans aucun souci
T erminant cette belle manifestation, avec tant d’acclamations

A vec Coupo Santo, l’hymne provençal et le micro, les pianos

V oilà, les paroles sont écrites par Frédéric Mistral. Quel solo
O n ne s’est levé qu’au troisième couplet, tous très enchantés
U ne tonne d’applaudissements et il chantonne tranquillement
S ans se presser, la voix posée, il fait comme si de rien n’était

T rois heures pour venir, pour le plaisir et autant pour repartir
O n est réunis ici, en toute simplicité, en toute amitié, sacrée
U n très grand merci à Marcel Demichelis et André Simien
S ouviens-toi aussi ! Le 3 février, je l’ai marqué et je reviens.

*Les commentaires sont clos.