La grotte de Limousis (dans l’Aude)

Limousis est situé à vingt cinq minutes de la cité.
Cité de Carcassonne, vous l’aviez bien sûr deviné.
L’itinéraire est fléché… prenez direction Mazamet.
Les horaires à l’année sur un tableau sont affichés.

Continuez donc la route goudronnée et serpentée,
Qui vous conduira vers cette merveille enchantée.
Les petites mûres, les figues vertes nous saluent.
Le chant des cigales me souhaitant la bienvenue.

Au coeur de cette garrigue souvent très jaunie,
Brousailles et arbustes lui tiennent compagnie.
Les grands vignobles se laissent dorer au soleil,
Caressés par ces jolis rayons, quel doux réveil !

Pour stationner au calme, par ici un parking gratuit.
Il nous tend les bras mais garez-vous avant la nuit !
Une visite bien commentée… des départs réguliers.
Photos, films autorisés… je vais prendre mon pied !

Accueil agréable ; Produits régionaux ; Il fait chaud ;
Boutique achalandée… Tout est OK sous le préau ?
Vins, apéritifs, bières, gâteaux, fabrication artisanale,
Miel, pierres, jolis bibelots, superbes cartes postales.

Pour commencer… une bonne grimpette à travers la forêt.
Mettez vos grosses chaussures, capahutez sans le kway.
Emma, la charmante guide, nous donne des explications,
Qui me font rêver éveillée… et intriguent mon imagination.

Quatorze degrés dans la grotte… température appréciée…
Tous les vignerons du Minervois y entreposent leurs “bébés”.
Une vingtaine de fûts bien rangée, ces immenses tonneaux
Sont étiquetés, chouchoutés, enviés, par tous les badauds.

Quinze marches plus tard… la salle des colonnes.
Griffures et ossements d’ours, alors là je frissonne…
Une vierge posée pour l’inauguration de l’électricité.
Stalactites stalagmites, gours et escaliers mouillés.

La salle du lac vert, à huit mètres de profondeur
Nous invite à la baignade malgré cette fraîcheur.
Pour l’anecdote, ne glissez pas dans “la piscine”
Ou vous trouverez vos os-scellés dans la vitrine.

Rivière Clamoux à l’époque a creusé la splendide grotte.
Elle coule 300 mètres plus bas alors mettez vos bottes.
Dame Sorcière suspendue à la paroi fait partie du décor.
“Passez, passez braves gens que je vous jette un sort”…

Une galerie grandiose de roche imperméable
Faisait office de salle de bal, c’est agréable !
Utilisé deux fois par an, superbe acoustique,
J’imagine l’orchestre jouant sa belle musique.

Maintenant… la salle du grand lac, à sec surtout l’été,
Le moment où l’on apprécierait la trempette des pieds.
Je progresse peureusement sur l’étroit balcon. Vite !!!
Tout en admirant leur magnifique plafond d’aragonite.

L’histoire vraie… du tremblement de terre,
Celle aussi de la bougie, du courant d’air…
Le son et lumière magique crée la surprise.
La découverte du “fameux trésor” me grise.

Le plus grand lustre d’aragonite est ici dévoilé.
Il se laisse contempler, admirer, photographier.
Des dimensions exceptionnelles, quel morceau !
Dix mètres de large… et quatre mètres de haut.

Côté gymnastique, 1 km 200 de balade sympa,
Une flopée de marches… et une côté, tout là-bas…
En guise de récompense, la dégustation offerte.
Des vins originaux que nous apprécions, certes !

A base de figues “Coucougnettes” amène un soupir.
L’églantier, “Gratte-cul”… vous fera rougir de plaisir.
Fraises des bois “Galipettes” j’adore, cela va de soi.
Ma plume vous salue. Merci !!! Il n’y a pas de quoi !

1 commentaire pour La grotte de Limousis (dans l’Aude)

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Virginie de La Grotte de Limousis a écrit :
    le 11 août 2012 à 9:00

    L’équipe de la Grotte de Limousis, vous remercie pour votre poème que nous allons accrocher en boutique.
    Gardez votre humour et bonne journée