Les grottes de Presque (46)

Grottes de PresquesNous stationnons le camping-car sur leur parking en terre,
Pour contempler cette jolie merveille enfouie sous la terre.

Annie ouvre la petite boutique et nous accueille gentiment.
Le guide, avec son sourire charmant arrive tranquillement.


« Sésame ouvre-toi ! » et dans la grotte, nous sommes trois.

Température à douze degrés, pour une fois, je n’ai pas froid.

Mes souliers sont tout mouillés mes yeux grand écarquillés,

Mais qu’importe l’humidité je vais enfin ! prendre mon pied.


Cette somptueuse dame nous dévoile ses charmes,

Et nous naviguons en sécurité, à travers ses armes.

Quarante minutes de bonheur avec le guide Manuel,

Avec sa bonne humeur je m’envole au septième ciel.


Ici cette rivière souterraine vit sereine et coule en souveraine.

Les eaux de pluie, quelle aubaine, accompagnent cette Reine.

Ces colorations toujours naturelles lors de la charmante visite,

Stalactites… stalagmites… excentriques et ravissante marmite.


Colonnes ou piliers stalagmitiques, portique si magique,

Gris-bleu… blanc ou marron, les rendent si magnifiques.

La flopée de draperies colorées, tout le long des parois,

Rouges riches en fer, si fines translucides, là je les vois.


Un tunnel nous mène vers la Salle de la Chaumière.

Tellement étroit et sinueux… alors je fais ma prière.

Une énorme pièce montée fait diversion… sensation,

A différentes périodes de formation des concrétions.


Unique en Europe, un beau cierge en finesse et régularité,

De presque neuf mètres, nous a fortement impressionnés.

Splendides monolithes, grand parasol, « lit en baldaquin »,

Colonnes d’Hercule, crèche de Noël aussi nains de jardins.


Cascades de choux-fleurs, colonnes sonores, j’adore !

Quel personnage représente ce visage ? Qui encore ?

Ces statues des trois Parques et l’isolée nous saluent,

Et le micro-gour si blanc, nous souhaite la bienvenue.


L’accès à ce tunnel a été agrandi à un mètre quatre-vingt.
Avant, c’était la planche à roulettes surélevée, quel engin !

La divine calcite pure, sur la paroi, se laisse photographier,

Tandis que deux chauve-souris reviennent nous espionner.


Le seize mai deux mil’ onze, de nouvelles cavités sont nées,

Découvertes et offertes… par le Spéléo Club de Saint-Céré.

Grotte la plus colorée de France toujours si bien appréciée,

Cent mètres sous terre, ce splendide concentré de beautés.


La Grotte de Presque, c’est de la Poésie,

Avec du calcaire et de la dentelle si jolie.

Un pur moment de vrai délice à partager,

Un régal pour nos yeux… venez la visiter.


A découvrir, située à 5 kilomètres de Saint-Céré,

Et à vingt-deux de Rocamadour… l’adorable cité.

Egalement à neuf bornes, du Gouffre de Padirac,

Nous repartons enchantés sur la route de Figeac.

*Les commentaires sont clos.