Les grottes de Lacave (Vallée de la Dordogne)
Publié à 10:18 dans Grottes, gouffres..., Lot, ses environs

Grottes de LacaveVoilà l’arrivée…  par le nouveau petit train modernisé,
Qui  grimpe tranquillement entre les énormes rochers.
Le guide Inaki avec humour nous souhaite le bonjour.
Après deux cents mètres… en avant pour le parcours.

En guise de mise en bouche, une palanquée d’escaliers,
Malgré le sol très humide, j’ai déjà trempé mes souliers.
Quatorze degrés constants mais attention c’est glissant.
On ne court pas, répète t-il assez souvent, aux enfants.

Douze salles agrémentées de superbes beautés féeriques.
Beaucoup de belles draperies, en spirales, et si magiques.
Crocodiles, caméléons, tortues, dauphins… et grenouilles,
Chacun, petits et grands, a son imagination qui vadrouille.

Au plafond une flopée de macaroni, à table je vous prie.
Pour dessert la charmante fontaine de glaces fait envie.
La Dame dévoile sa nuance vanille, et coule de là-haut,
Epouse toutes les rondeurs, s’immobilise sur le plateau.

«Monsieur, si vous recevez de l’eau, déplacez-vous vite
Car vous allez bientôt vous transformer, en stalagmite».
Ces merveilles naturelles d’abord valent leur pesant d’or.
Jolie méduse à bâbord, hautes statues, orgues à tribord.

Une somptueuse robe de mariée de couleur manganèse,
Ressemble à une cascade de sorbets ne vous déplaise !
Majestueux et recouvert de poussière, coloré  bleu-gris,
Ce magnifique habit restera dans la lumière toute sa vie.

Pour clôturer les festivités l’appétissante pièce montée,
Avec ses fins biscuits imbibés, sans faire de publicité,
De la délicieuse crème chantilly et alors là, je grossis,
Aidée par la minuscule main, à trois doigts, que voici !

La remarquable colonne, avec sa jonction à mi-hauteur,
Excentriques en forme d’araignées… même pas peur !
Nous voici dans la salle du lac et des gours c’est à voir !
Parois et voûte se reflètent, ici, comme dans un miroir.

Voyez à gauche la cathédrale… à droite un château-fort,
La sublime salle des Merveilles reste le plus gros trésor.
Les concrétions vivantes deviennent phosphorescentes
Tandis que ce bel effet de lumière noire, me désoriente.

Apparaissent alors des milliers de lucioles de brillants.
Des millions de diamants ravissent nos yeux d’enfants.
Après l’éboulement, voici l’accès au chantier en cours
Où la corde qui pend, deviendra la «sortie de secours».

Admirez le bébé dinosaure et l’aile du super papillon,
Cette stalactite avec une jolie boule de cristallisation.
Le guide très charmant… le commentaire intéressant,
Au frais dans cette grotte, moi j’y resterai longtemps.


1 commentaire pour Les grottes de Lacave (Vallée de la Dordogne)

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Véronique, j’ai été agréablement surpris de recevoir ton poème ; qui est le reflet de la visite que je propose au public. je dois avouer que je côtoie beaucoup de monde mais très peu me laissent un souvenir. le tien restera affiché au bureau des guides, encore une fois merci pour le poème et votre gentillesse.

    très cordialement
    iñaki