Tous au poil !
Publié à 10:52 dans Humour apprécié...

Quand il l’aperçoit toujours aussi belle,
Son œil expert, ses lèvres charnelles,
Il ouvre gentiment ses modestes ailes,
Pour se faire ratiboiser… les aisselles.

Comme le fameux Zizi de Pierre Perret,
Françoise n’a pas sa pareille pour l’épiler.
Une cht’i caresse, avec le bout du doigt,
Et le-voilà de suite, debout… bien droit.

Le rasoir mécanique se met alors en route.
Avec quel instrument Madame me broute ?
La sire bandelette ? La pince Monseigneur ?
Chouette c’est la fête, oui ! Quel bonheur !

Saucisse en lévitation… Œufs brouillés en ébullition,
Voilà Françoise en action toute dévouée à sa mission.
Mais quand elle arrive furtivement… au “trou de balle”,
Alors là !!! Ce monsieur lui fait vraiment un scandale.

Le cul bien serré… et les fesses contractées,
Impossible d’y aller, sans son laissez-passer.
Ses jolis yeux piteusement rempli de larmes,
Le-voici qui soigneusement… repli ses armes.

Dans un joli slip kangourou, reposé après son épilation,
Nestor reçoit un petit bisou, se remet de ses émotions.
Plus de poils, plus de cheveux ! Mais je les ai donc tous perdus…
Croyez-moi ! Les trente-six chandelles aussi, je les ai aperçues.

*Les commentaires sont clos.