Supplique pour être exonérée à la re-Sète de Sète…
Publié à 11:50 dans Humour apprécié...

Je n’ai jamais reçu l’original de ma déclaration,
Au domicile des parents… à l’adresse indiquée,
Occupée par beaucoup d’autres préoccupations,
Mon avis d’imposition, à l’as… hélas ! est passé.

Mi-octobre en vos locaux je me suis présentée,
Requérir un duplicata…fut ma première réaction,
En relisant ce dernier dans une nouvelle version,
A mes yeux ne m’a pas sauté “la somme à payer”…

Aussi n’étaient pas imprimées toutes les mentions.
Jamais au grand jamais un seul picaillon j’ai donné.
Afin de ne pas payer à regret, les dix % réclamés,
Ma plume vous envoie la demande en versification.

Le vingt octobre, un chèque du montant j’ai porté,
Expliquant le pourquoi du comment de la situation,
Espérant obtenir sûrement satisfaction et succès,
Je vous remercie sincèrement de votre attention.


*Les commentaires sont clos.