Pêche à la seiche dans l’étang de Sète

La seicheP ressés d’aller à la pêche à la seiche,
E n cette chouette journée ensoleillée,
C herche la turlutte, en cinq minutes !
H a ! Voilà ma sœur et son petit cœur,
E t avec, un petit malheur au moteur.

A lors, ça mord, ton coin vaut de l’or ?

L a réponse affirmative, fonce, active !
A ccompagnés de Marie-Thé, ça y est !

S autant à l’intérieur du “petit baigneur”,
E t profitant de la chaleur à l’extérieur…
I mprovisant la sortie, on est tous ravis.
C lavette, clavette ! Elle est en miettes…
H a, recommence, ça vient de l’essence,
E t silence, c’est Lui qui mène la danse.

D e l’animation, la réparation… action !
A llez, c’est parti… A nous la belle vie !
N ous voici à 50 mètres, et ça s’arrête,
S ur l’étang, on allait rester longtemps.

L e courant nous a poussés du bon côté.

E t après s’être dépatouillé, de la corde,
T oute désespérée, il faut que ça morde.
A la rame, on déclame, on s’enflamme…
N ous voilà au ponton, et pour de bon…
G agné ! La pagaie a cassé, on a rigolé…

D e très bon coeur, dans la bonne humeur,
E t ce fut la dèche… notre partie de pêche.

S ur le quai, on s’y est retrouvé, hébété…
E t du coq à l’âne, son coup de la panne…
T out l’après-midi, on a bronzé ici aussi,
E t merci pour le souvenir. Quel plaisir !

Une vue de l'étang de Thau

Cet acrostiche a remporté le premier prix de l’humour
au concours international 2008 Georges Brassens à Sète.

1 commentaire pour Pêche à la seiche dans l’étang de Sète

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Régine a écrit :
    le 4 juin 2008 à 18:19

    Bonjour Championne !
    Jurassiens de naissance mais Sétois de coeur depuis 10 ans que nous y venons, nous attendons chaque “descente” avec impatience. Ton site et tes acrostiches nous permettent de suivre le parcours de l’harmonie et tes activités, et pour ce qui me concerne, j’ai une préférence pour celles qui riment (tes acrostiches bien sûr, pas tes activités !). C’est bien d’avoir une passion dans la vie, et même deux, et même trois si je compte Bernard !
    Bises à vous deux .
    Régine et Christian.