Grotte de Villars (24)

Descendant d’Angoulème en direction de Périgueux,
Voilà un moment que j’aime, un endroit bienheureux.
Cette magnifique grotte, ici… tout près de Brantôme,
Dans les pas de Cro-Magnon, nos illustres fantômes.

Sur l’immense parking gratuit, nous-voici stationnés,
En ce splendide cadre accueillant, verdoyant, boisé.
Deux grands parasols beiges… huit ventaux carrés,
Tables et chaises confortables, bancs en bois érodé.

Calme trouvé, sur la jolie terrasse pavée, ombragée,
Clairsemée de vasques… tulipes, pensées colorées.
Catherine, Cathy, travaillent ainsi dans leur paradis,
Aimables, charmantes, aux journées bien remplies.

L’agréable boutique achalandée vaut son pesant d’or,
Avec ses spécialités, nombreux trésors du Périgord.
Luxe, pierres précieuses, bijoux, colliers, souvenirs,
Cartes postales, livres… c’est le pied, un vrai plaisir !

L’impressionnant comptoir avec son idéal snack-bar,
Apéritifs, cafés, soda aussi, pour les petits loubards.
Plaisante aire extérieure… intérieure, de pique-nique,
Jardin d’enfants, balançoires, des instants magiques.

Visionnant la vidéo de vingt minutes surprenantes,
La formation de cette découverte très intéressante.
Ensuite, la descente tranquille, le long du chemin,
Pour apprécier, partager enfin ce réseau souterrain.

Karine guide sympathique, m’attend de pied ferme.
Avalés par la caverne naturelle, la porte se referme.
Quelle beauté ! Quelle fragilité ! Interdit de toucher
Pour le respect de ces lieux, ses charmes secrets.

Treize kilomètres de galeries sont explorés à ce jour,
Six cents mètres antidérapants, aménagés, bonjour !
Toujours prêts, au plus près, ambiance bonne humeur,
Dame pluie doucement dépose ses larmes de bonheur.

Première salle avec sa petite coulée de calcite active,
Fontaine de chantilly si parfumée, réussite exclusive.
Chauve-souris, longue cheminée, chœur de bénitiers,
Gours en forme de coquilles, remodelés par un potier.

Maintenant, la coulée de calcite sèche blanc orangé,
Crème glacée… pépites à la pêche… diamant parfait.
Fringale en activité j’aperçois fistuleuses, macaronis,
Accompagnés de belles cigales, bon appétit ! Merci !

Soudain en rond-point, apparition que j’affectionne.
Cascade multiples parfums… gigantesque colonne.
Sublime geyser, glacier réputé, vaste station de ski,
Somptuosité de richesse dévoilée, tout en harmonie.

Quarante cinq mètres sous terre en ce noir complet,
Un son et lumière relate, ces trois millions d’années.
Impressionnée… il fait plus frais… je remonte le col,
Treize degrés, à tout jamais, vivement mon parasol !

Cinq marches plus tard, la palanquée de stalactites,
Fines draperies translucides et maintes stalagmites.
Puis les ours, bons camarades, salle des griffades.
Restes de dents, mâchoire, pour leur ultime balade.

Ces milliers de concrétions, cierges en calcite blanc,
Montrent la générosité, magie de l’eau et du temps.
Perles préhistoriques et attrayante visite de ce site,
Ces peintures rustiques, originales… voire insolites.

Je laisse le soin au guide de divulguer la technique.
Alors n’hésitez pas, découvrez LA cavité mirifique.
Les yeux émerveillés par tant de joyaux concertés,
Notre heure venait de sonner… pour aller déjeuner.

1 commentaire pour Grotte de Villars (24)

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Un grand merci de la part de toute l’équipe pour cet excellent poème.
    La grotte de Villars mise en vers, quelle belle façon de dire “on vous aime”!
    (Désolée, je n’ai pas votre talent, mais nous sommes très touchés)