Réflexions sur l’oie gavée ou givrée
Publié à 22:32 dans Souvenirs, souvenirs...

O h ! Les belles oies que voilà ! Gavées ou givrées mais quel choix
I magination débordante à souhait, nourriture abondante à volonté
E lles peuvent même faire partie des deux, quoi ? Sait-on jamais ?

G avée… signifierait au bas mot qu’elle est … très bien nourrie
A vec son travail au bureau, toutes ses activités et sa petite vie
V ivant tranquillement tous ces bons petits moments, sagement
E spérant sincèrement rencontrer le prince charmant, d’antan
E lle attend patiemment que l’avenir lui sourit, quotidiennement

O u la deuxième solution qui serait, pour moi, la seule explication
U n jacassement, un gloussement… et tout le monde est content

G ivré(e) me fait de suite penser… à une orange ou à un beau citron
I mpossible de décoder… la caramotte fraîche est remplie de glaçons
V éritable méli-mélo, jeux de mots, 100 % esprit, âneries, sans souci
R éalisable en beau duo… ou en solo ; Eh oui ! Je suis garantie à vie
E n vieillissant, je deviens comme le bon vin, je m’améliore sans arrêt
E n plus, je me sens très bien comme je suis, je ne changerai jamais.

Suis-je gavée ou givrée ?..

*Les commentaires sont clos.