Grotte de la Draye Blanche (26)

A la Chapelle en Vercors se localise un royal trésor,
Variété de fabuleux joyau… en ce magnifique décor.
En mille neuf cent dix-huit, le solitaire Fabien Rey,
D’une trentaine de chiens… était toujours escorté.

Marseille de son surnom était passionné de nature,
A chaque journée appréciée, une nouvelle aventure.
Par l’ouverture d’un scialet une de ses bêtes a chuté,
Compagnon courageux… il est descendu la chercher.

Armé d’une simple corde, Fabien aperçut la galerie,
Remonta son toutou, muni d’une minuscule bougie,
Redescendit et découvrit… ce véridique sanctuaire.
Erosion eau de pluie toutes deux complémentaires.

Fin août, de l’année mille neuf cent soixante-dix,
Aménagement du puits et éclairage, furent bâtis.
Il y a une dizaine d’années… le tunnel aménagé,
Un serpentin de marches et dix degrés à l’année.

Petits coquillages incrustés, orgues, draperies,
Cigales… marmites, coulées et chauves-souris.
A notre retour, cette voûte tellement généreuse,
Laissait apparaître, une cathédrale silencieuse.

Emerveillée par tant de beauté, la bouche bée,
Mirettes écarquillées… aveuglée par la cavité,
Je m’envole, comme un ange vers d’autres cieux,
Aussi insouciante qu’un petit oiseau bienheureux.

*Les commentaires sont clos.