Sainte Cécile, patronne des musiciens
Publié à 18:30 dans Harmonie de Sète

 Sainte Cécile, patronne des musiciens

P atronne des musiciens et tu nous bichonnes les anciens,
A vec ton petit nom, Cécile… avec un petit don, de la ville.
T u chantonnes, il t’appartient… si tu fredonnes, il revient.
R ire et sourire discrets, elle est complice dans la malice.
O n la connaît, à l’année, la spectatrice dans les coulisses.
N ourrie de jolies musiques, ravie, la-voilà si nostalgique.
N otre théâtre Molière, sans frontière, rempli de lumières,
E ntière, l’Harmonie particulière, de Sète, île si singulière.

D échaîné, le Coco. Joli, expressif, ici, le nouvel indicatif.
E nlevé Morricone Portrait, je m’abandonne, c’est vrai !
S ans oublier Consuelo Ciscar, paso si beau, hé Bernard ?

M ême du coq à l’âne, les Gipsy Kings et l’ambiance gitane,
U ne marche assez rythmée, Américana vous tend les bras,
S uivie avec plaisir par Les oiseaux se cachent pour mourir.
I maginez ! L’Amérique, magique, harmonique, dynamique.
C herchez, Mary Poppins, et son parapluie. Là, je poursuis !
I dylle typique, au Mexique… Tijuana Taxi, nous y voici, ici.
E coutez et appréciez Village People et la Mer, c’est si clair !
N otre concert d’enfer, Grandioso, si beau et tous ces solos,
S avourez Hello Dolly, si joli et revenez, dans notre paradis.

*Les commentaires sont clos.