Véronique
Publié à 0:00 dans Tout venant varié

V  ivante, toujours avec humour et bonne humeur, elle chante,
E  t elle m’espante, tous les jours avec son ardeur débordante.
R  emarquez qu’elle en fait, des âneries à longueur de journée.
O  ubliez vite fait son parlé ! Son accent chantant est tentant !
N  e vous découragez pas, surtout persévérez dans vos efforts.
I  l faut bien nous l’avouer, Sète Sommité vaut son pesant d’or.
Q  u’elle soit en cours d’acquisition, en apprentissage, au top,
U  ne fois le concours, l’Administration tournera la page, stop !
E  t la Véro. tout de go, quittera son boulot. Ah ! Quel cadeau !
                                                                                 Empois(s)onné ?

aucun commentaire
L’après-midi d’enfer…
Publié à 0:00 dans Ma famille

A tari est un jeu vidéo trop beau, il a fait de vieux os !
T ellement facile à manipuler, qu’il nous plaît ! Parfait !
A vec ses K7 variées, c’est la fête assurée. Continuez !
R egardez, on va jouer au flippeur, aux envahisseurs…
I maginez les circuits de voitures, pourvu que ça dure !

T élé grand écran, manettes pas jeunettes, en avant !
E t notre préféré, c’est le tennis ; Bis, bis, c’est gratis !
N otons nos performances, mais là, je mène la danse…
N ul ne vient nous déranger, on peut s’amuser en paix !
I l jure, murmure, endure, se torture… C’est l’usure !
S ‘il te plaît ! Je vais maï prendre la pâtée, pour changer…

E t voilà, c’est fait, elle me l’a donnée avec trop de facilité…
T ant pis pour Moi mais Elle, elle s’en mordra les doigts…

M ais oui ! Depuis quelques temps, c’est moi qui la prends…
A vec lui, c’est garanti, c’est la raclée assurée, ça promet.

R ami, rami ! Mais tu n’es plus mon ami… Eh ben, tant pis !
O n a beau changer de mains, mais jamais tu ne me reviens.
U ne fois la partie commencée, si, si, tu deviens Le Privilégié,
S ouvent, Très souvent, Trop souvent… c’est Lui qui te tient !
T u le fais terminer en beauté, pour moi, c’est toujours râpé !
E t tout comme le fromage… il faut que je tourne Sète page !

A u départ, il m’escampe… une jolie carte, qui le gène…
U n Ricard et une trempe ! Je m’écarte car j’ai la haine…

R emarquez aussi sa façon de compter… ça me plaît !
A vec 3 fois 7 vingt huit… hé oui, je suis cuite, recuite…
M algré son fameux Ha ou Tu me la rejetteras celle-là…
I l pose tout, d’un coup, ça ne m’amuse pas du tout !

A vec ma très bonne humeur, j’additionne mes erreurs !

S i vous voulez mon avis, la chance lui a souri, à lui aussi !
E t bavardant tout l’après-midi, le perdant se fait du souci…
T our de France à la télé ? Sans importance, je l’ai gagnée !
E n cadence, il est invincible et ma vengeance sera terrible…

aucun commentaire
Ma première surprise partie réussie !
Publié à 12:30 dans Tout venant varié

M a première surprise partie a été bien réussie,
A vec Gaby, on est parti danser, toute la nuit…

P our le bout du monde, là où l’on se dévergonde,
R etrouvant mes copines, toujours aussi coquines,
E n bavardant, je les invite autour d’une chopine…
M ais sur la petite piste de danse, l’artiste se lance.
I maginez mon émotion !… Je cède à la tentation !
E t moi, qui adore le rétro… et dévore les tangos…
R egardez ! Pasos, disco, techno… C’est trop beau…
E t vêtue de noir, écrit “prends ton ticket”, à voir !

S ur un air de salsa, je sers d’appât et voilà les dégâts !
U ne blonde, roulée, une onde est passée, j’ai disjoncté.
R evenant de ma surprise, j’avais ferré une prise, vise !
P renant ma main et tirant le frein, il est câlin et malin.
R egards complices, trop tard, séductrice ! Le supplice…
I l s’avance vers moi, je danse, en émoi. Silence ! A moi !
S lows aussi. Blottie au creux de son épaule, il me frôle !
E t sa main, enfin, caresse sans cesse mes cheveux fins…

P etits bisous dans le cou, joue contre joue… C’était fou !
A le voir me sourire, je crois que je l’inspire, il m’attire.
R avi, on s’enlace corps à corps, préface, je perds le Nord.
T entant, l’accent chantant ; il l’ador’, c’est mon trésor !
I  mpossible de m’extérioriser… Et je cible ma timidité…
E t je l’ai laissé s’enfuir… en lui promettant de revenir…

R evivre ce très joli souvenir, rempli de plaisir,
E t les copines, malines, riaient de ma combine.
U ne agréable soirée partagée en toute simplicité.
S amedi prochain… Ici, c’est certain, mon destin.
S pontanée, gaie, nature, unique,  énigmatique.
I l y a bien dix ans que cela ne m’était pas arrivé,
E t j’apprécie ma nouvelle vie, si belle, elle aussi. 
  
 

aucun commentaire
La Belle et le Pigeon…
Publié à 10:38 dans Humour apprécié...

Un beau jour en plein été sur l’esplanade,
Le pigeon se souvenait de son escapade.
” Je me promenais volant au gré du vent,
Tout simplement et bien tranquillement,
Quand soudain pour un atterrissage forcé,
Sur une tête bien coiffée, me suis reposé.
La main en l’air avec des gestes saccadés,
La belle, énervée, hurlait à gorge déployée.
- Aïe aïe aïe, il va m’arracher les cheveux ! -
Et moi affolé, je me faisais plein de noeuds.
Quelques badauds nous regardaient, ravis.
Certains souriaient, d’autres étaient ébahis.
Mais voilà que tout le monde nous reluque.
Heureusement ce n’était pas une perruque.
Très fièrement, sans y laisser une plume,
D’un bond, je me retrouvais sur le bitume.
Ouf !!! Mais j’aurais pu finir ma vie chez toi…
Dans une casserole, avec des petits pois. ”

2ème prix 2010 Jean de la Fontaine au concours international
de poésie “Rencontres - île de poètes “ de Ste Geneviève des Bois.

1ère mention 2010 catégorie humour au concours international
de l’association “Arts et Lettres de France” à Bordeaux.

2ème prix 2013 catégorie fable au concours de poésie “le fleuret
de Midi-Pyrénées” à Villematier (31)

aucun commentaire
La fête des voisins (2.7.08)
Publié à 16:34 dans La Belle Vie

Fête des voisins, rue du Faubert, 2008

L a fête des voisins, la fête des copains,
A ttendue tout l’été, si vite convoitée…

F oire aux produits sétois, chacun a fait son choix
E t à la baguette… à la bonne franquette
T ous, nous voilà gâtés. Enfin, un perroquet !
E nvie si pressante, cool ! avec de la menthe.

D evant ce beau menu, les kilos superflus,
E nchantée, invitée, j’étais bien rétamée*,
S urtout pour le saxo, le baryton solo.

V ive ce mercredi, on a la belle vie.
O n rentrait de l’étang, daurades dans le blanc.
I  ci pour le fade*, puis la macaronade.
S ‘il vous plaît, arrêtez, on est plein à craquer.
l faut que je rentre, tigresse dans son antre.
N ‘est il pas si charmant, ce moment émouvant ?
S ur mon cheval de fer, merci, soirée d’enfer. 

     Lexique du parler sétois

     * rétamée : crevée, fatiguée
     * le fade : beaucoup de nourriture

1 commentaire

Bzzz !

Bzzz !L e voici, le revoilà ! Et déjà que je ne le vois pas !
E
t j’entends de temps en temps son déplacement.

M ême quand on dort, il ne fait aucun effort.
O
ui, oui, mais j’ai aussi une très bonne ouïe.
U
ne seule envie ! C’est se glisser dans le lit,
S
es pattes sur le corps, quand je m’endors.
T
out mon être en frissonne, car ça cartonne.
I
l faut tout enfermer, rester là sans bouger.
Q
uoi que je fasse, je brasse, dans l’espace…
U
ne fois, deux fois, trois fois, mais il y voit !
E
t toute la nuit, j’ai eu droit au même bruit.

Bzzz ?F inalement, la tête… sous la couette,
E n sortant tout juste… le bout du nez,
M algré cela, woah, elle me l’a piqué,
E nfin, d’une volée, je l’ai fait voltiger.
L a “sanguinaire”… a perdu la guerre,
L a moustiquaire… a reçu “son lierre”,
E t moi, une trève au pays des rêves.

 

aucun commentaire
Mes premières sorties en peña
Publié à 13:26 dans Sorties en peñas

M ontbazin est un petit village charmant dans l’Hérault…
O n y va tout droit, par la route, en suivant les panneaux…
N on pas en train ou à la nage, c’est vraiment trop beau !
T ous les musiciens ont bien rendez-vous au grand bistrot,
B ien sûr, tout le monde y était sauf, évidemment, la Véro…
A vec son sens de l’observation, de l’orientation, attention !
Z igzaguant sans aucune notion, elle a manqué la direction…
I nutile de la siffler, de l’appeler. Elle les attendait à l’église…
N os bons moments passés méritaient bien de grosses bises.

J acou restera aussi un très bon souvenir rempli de plaisirs…
A vec ses abrivados et encierros, ses jolis pasos et apéros…
C ela méritait bien une grande baignade-balade-orangeade !
O n passe vraiment des bonnes journées, très ensoleillées…
U n gros bisou à Milou et à bientôt, clame bien haut la Véro.

aucun commentaire
Le Chef et sa Baguette…
Publié à 11:27 dans Harmonies variées

L à voilà blottie au creux de sa main comme un petit poussin !
A h, mais oui ! Heureux, serein, il l’ador’ car elle vaut de l’Or…

B aguette ! Baguette ! Toi qui me rends bien service !
A vec Toi, tout est vraiment si simple… et si facile !
G are aux nuances car c’est Toi qui mènes la danse !
U nique pour la Musique, Tu deviens Ma Reine Magique !
E t le bras droit en l’air, Tu domines toute l’Harmonie,
T out le bras gauche, façon Napoléon, entame les ronds…
T irez la troisième coulisse pour que le Ré dièse glisse…
E n finesse, la justesse ! Pour le tempo, y’a du boulot !

D u respect pour les soufflets, c’est encore Piano ! Chouette !
U n musicien doit regarder les partitions… et La Baguette !…

C ‘est la “Messe de notre Temps” que l’on joue au Printemps…
H a ! Trois, Quatre ! Le départ ! Ce n’est pas marqué Ritar…
E t de l’Elévation à la Sortie, la répétition lui crée des soucis…
F aut lire 2 mesures avant ! Bien rond, bien sonore ! Encore !

aucun commentaire
Dossenheim… (Nov.2002)
Publié à 14:36 dans Voyages/Voyages

Dossenheim, octobre 2002

D ans le fond du car, nous étions, les Sétois, à l’écart…
O n a réussi à bien s’occuper pendant ce long trajet…
S ortie autorisée, pause déjeuner, ambiance assurée…
S uivez Carole ! Déchaînée, elle était vraiment drôle !…
E n arrivant, au petit matin, nous allons chez l’habitant…
N o allemand ! Mais avec les mains, on se comprend…
H a, la jolie visite !… Le château, la Mairie, l’Harmonie…
E t les deux concerts nous ont donné une pêche d’enfer.
I mprovisant cet acrostiche, souvenir de toi, Ma Biche !
M erci à Notre Président, pour tous ces bons moments.

Dossenheim, novembre 2002

aucun commentaire
En avril, toujours sur le grill…
Publié à 13:08 dans Sorties en peñas

S téphanie, notre Vahinée si jolie… a dansé tout l’après-midi…
A vec son joli teint, le tambourin… elle était pleine d’entrain…
I maginez les percussions, cette imagination, quelle sensation !
N otez : un écossais baraqué, Don Diégo-Zorro, sans Tornado…
T oute bleu vêtue, un joli petit cul… Le Président, évidemment…

J ouez, trompettes ! Un clown sympa, un estivant dans le vent,
E t le Curé qui veut nous confesser… ou nous donner la fessée…
A vec cette grande blondinette et ses lunettes… c’est la fête…
N ‘oubliez pas les olives, le pastis et l’eau ! Non ! Déjà l’apéro !…

D eux marins, un épouvantail à moineaux et son chapeau, au saxo…
E t les 3B… Bavarois, Bière, Baryton… La trésorière fait des bonds…

V oilà Marianne et Sa Révolution… Et attention ! Revoilà la Marion…
E t pour le final du carnaval, un clown-saxo, un infirmier trop beau…
D urant ce long défilé déguisé… avec un après-midi bien ensoleillé,
A ux Arènes, avec les autres musiques… ce fut un trio magnifique…
S i, si ! Notre grand boeuf musical, convivial, familial était estival…

aucun commentaire