PortAventura
Publié à 19:56 dans Divertissements, Sorties en peñas

 De gauche à droite, au 1er rang : Jordy, Benoît, Bruce ; au 2e rang : Jo, Thomas, Véro, Cécile et Vincent. 
P  artis en ce magnifique mardi ensoleillé, enchantés,
O  rganisé par la musique, si si, nous aussi, on venait…
R  egroupés en trois voitures… un choix d’aventures !
T  hierry, Vincent, Benoit sont nos rois, ça va de soi !
A  rrivés à PortAventura, voilà et la fiesta commença…
V  oici la rivière… Splash d’entrée, baptisés, c’est fait,
E  t commençait bien, la fin de matinée, tous mouillés.
N  ous enchaînons, avec le train de la mine, ça s’affine.
T  outes les mains en l’air, on rit, je crie, ça c’est clair !
U  n Stampida ! Il cartonne, là, je suis aphone et jaune.
R  epos mérité, la tasse de thé nous berçait à volonté,
A  vec les casseroles, on décolle, s’envole, trop drôle !

M  ais pour le grand canyon, c’est champion, l’attraction,
E  claboussés de tous côtés, dans la bouée on est coincé.
R  epas chinois, américain, mexicain, tout nous va si bien.
C  abarets grandioses, tout en symbiose, je rêvais éveillée,
I  maginez-les, tous illuminés, décorés, animés à souhait.

A  h oui, même la pluie nous a surpris, sans faire de bruit.

L  a pagaille aux animations, on pinaille, fais attention !
A  22 heur’, le bonheur. Couchée, émerveillée et crevée.

P  etit déjeuner complet, toutes nationalités représentées,
E  t une nouvelle journée commençait, les ailes, on les avait.
N  on merci ! Pas de violent, on a déjà donné, dans le vent…
A  vec les petits chevaux, le rodéo et le bateau, trop beau !

L  e Carroussel, les comportes, le petit train qui nous transporte.
O  n fait le tour des villages et toujours, de très beaux paysages.
U  n détour au Silver River Flume et un retour, sans les plumes.

T  ous au saloon, on s’amuse, on fait les clowns, ça fuse,
E  t déguisés en cow-boys rusés, le pistolet fait de l’effet.
R  egardez la photographie. Souriez, c’est le paradis, ici !
R  endez-vous où ? Mais à Salou, là où l’on boit un coup,
A  gréable balade, plage, sable fin, magasins et tintouin…
L  es côtes en long, l’estomac dans les talons, rentrons !

D  ans l’hôtel… c’est magnifique, sensationnel, magique
E  t organisé, un vrai palais de conte de fées très coloré.

S  ortis de leur cage dorée, personnages de dessins animés…
A  vec la panthère rose, j’ose… Avec Popeye, on s’émerveille.
I  l y a aussi Woody Wood Pecker, l’oiseau marteau-piqueur.
N  otez ici, Betty Boop, la plantureuse aux lèvres ravageuses.
T  ellement jolis ! Par ici… pour la photo ! Merci, c’est trop !

J  e ne vous en dis pas davantage, il y en a pour tous les âges,
E  t revoici la pluie, l’ennemie… Sans bruit et sans parapluie !
A  vec l’anecdote, il flotte, la course à l’échalote et on grelotte.
N  on ! A la chambrette. Vite, sous la couette, c’est chouette !

D  ans la matinée, Sea Odyssey, entrée réservée aux habitués,
E  t le grand écran géant me fait gémir, pâlir et frémir de plaisir.

V  oilà que le siège bouge, s’incline, je fais moins la maline,
E  t le temple du feu, quand il veut, on ouvre grand les yeux.
D  ans ce monde de magie vagabonde mon petit esprit ravi…
A  llez, c’était parfait, on s’est éclaté, on a bien rigolé, crié…
S  ur un dernier regard, un premier écart, et Ola… le départ.

PortAventura Visiter le site de PortAventura

8 commentaires
Série : la petite maison dans la prairie
Publié à 8:31 dans Divertissements

L a petite maison dans la prairie…
A h ! Quel beau feuilleton qui nous attendrit !

P renez le petit pont de bois, qui enjambe la rivière,
E t au bas de la colline, woah, une belle chaumière !
T oute simple, seule et calme, au milieu de la prairie,
I l y a la petite maison qui leur tient lieu d’habitation.
T out ce petit monde vit heureux sans préoccupation,
E t les enfants se prénomment Marie, Laura et Cary.

M ais, dans ce charmant village paisible et si tranquille,
A Walnut Grove, docteur, pasteur ne se font pas de bile.
I ci et là, quelques commerces, très peu d’occupations
S ans oublier l’Eglise, poste, école et la Famille Olson.
O lson Père est conciliant ; Madame “crèpe le chignon”,
N elly et Willy trop bien gâtés font leurs quatre volontés.

D ans la journée, l’institutrice, les cours, les chansons.
A la récré arrivent les retrouvailles ! Ils se chamaillent !
N otant tout sur une ardoise et un petit cahier. Le pied !
S itôt rentrés à la maison, voilà les corvées, les leçons.

L es études sérieuses… sont le passe-temps favori de Marie,
A ller pêcher, se mettre dans de beaux draps, celui de Laura.

P our ces parents si aimant, si bien attentionnés,
R egardez vivre leur progéniture en pleine nature,
A l’écoute de leurs soucis, lorsque l’enfant grandit,
I maginant rêveries, consolant leur coeur meurtri,
R iant de leurs âneries, séchant leurs pleurs, trahi.
I ls vivent ensemble, dans la même communauté,
E t l’Amour, l’Amitié, la Pitié nous ont sensibilisés.

aucun commentaire