Grottes de thouzon - Le Thor (84)

Cette magnifique matinée inondée de soleil,
Trilles d’oiseaux et calme, quel doux réveil !
Immense parking ombragé, coin pique-nique,
Cadeaux, souvenirs variés, dans la boutique.

Les recommandations de notre guide Pétra.
“Surtout baissez la tête, le plafond est bas”.
En 1902, lors de l’exploitation de la carrière,
La divine balade dans le lit de Dame Rivière.

Au pied de la colline de Thouzon sont nichés
Deux cent quarante mètres…déjà aménagés.
“Sésame, ouvre toi”. Abracadabra, là-voilà !
Tunnel et couloir sécurisé nous enchantera.

Fines, creuses, tubulaires, forme macaronis,
Courtes, épaisses, les carottes, bon appétit !
Salle de la racine… le silex et ses rognons,
Gris clair, blanc et abondantes concrétions.

La paroi, aux sublimes draperies musicales
Ainsi que ses tonalités variées, m’emballent.
Quelques translucides comme des fantômes,
Rouge oxyde de fer, en cet étrange royaume.

Au plafond quatre gigantesques cheminées,
Dix-huit mètres de haut. “Qui veut grimper ?”
L’échelle agrippée attend donc un volontair’ ?
Voici l’issue de secours afin de prendre l’air.

Certains gours, en petits îlots au sol argileux,
Bassins naturels très beaux et si chaleureux,
Gours fermés ou cloches mais sans fromage,
Ces gouttelettes stagnent, allez, à l’abordage.

A l’intérieur de l’énorme ouverture verticale,
Diaclases, cône d’éboulis ornent ce dédale.
Salle des fistuleuses… avec son et lumière…
“Installez-vous ici et tous contre la barrière”.

D’abord le noir… pour ressentir l’atmosphèr’.
Soudain des stalactites jaune et or, “l’enfer”.
Tordues et boulées ce sont les excentriques,
Réelle beauté, joyaux souterrains magiques.

Un énorme puits témoigne de l’arrivée d’eau,
Qui a laissé son empreinte, pour les spéléos.
L’épais guano des éternelles chauves-souris
Et un minuscule “bébé” ont été fossilisés, ici.

Au retour… à droite… ce micro-gour asséché,
A l’abri, la Perle des cavernes tout en beauté.
Belles billes blanches amovibles tel un trésor,
“Sète” visite guidée, vaut tout son pesant d’or.

Au milieu du chemin en plein cœur de la cavité,
L’autre groupe est pressé d’admirer… sa pureté.
Ce périple se termine… devant la porte fermée,
Et surtout n’oubliez pas le guide s’il vous plaît !

1 commentaire pour Grottes de thouzon - Le Thor (84)

RSS 2.0 | Les commentaires et les liens ne sont pas autorisés.
  1. Petra a écrit :
    le 18 mai 2016 à 9:06

    Chère Véronique,
    mille mercis pour ce joli poème qui m’a réellement ému !
    J’ai beaucoup apprécié ainsi que toute l’équipe de notre grotte, d’ailleurs.
    C’est une vraie joie de savoir que vous partagez notre plaisir de faire découvrir ce magnifique site à un grand nombre de personnes !
    Peut être aurions nous l’occasion de se revoir ici, ou pourquoi pas, dans un autre lieu magique.
    Bien cordialement,
    Petra